LyonVisiterPlaces

Place & Jardin Sathonay

Une place-jardin bucolique

place jardin sathonay ombrage

Anciennement appelée Place de la Déserte, la Place de Sathonay se trouve dans le quartier de La Martinière, au bas des pentes de la Croix Rousse, et plus précisément dans le 1er arrondissement de la ville. Cette place carrée de 4000m2 porte le nom de l’ancien maire de Lyon, de 1805 à 1812, Nicolas-Marie-Jean-Claude Fay de Sathonay. De nos jours, la Place Sathonay est connue comme un lieu de rencontre et de rassemblement pour les habitants de la ville ainsi qu’un emplacement particulièrement prisé des joueurs de pétanque.

Le côté nord de la Place Sathonay s’ouvre sur les escaliers de l’amphithéâtre et permet également de contempler le monument Burdeau. La place Sathonay a en effet une situation centrale dans le quartier car pas moins de sept rues, un escalier et un passage en permettent l’accès. Du côté sud, la Place Sathonay est bordée par la rue Sergent Blandan. Elle est aussi entourée de nombreux marronniers sous lesquels ont été aménagés des bancs pour permettre aux visiteurs d’apprécier l’ombre tout en contemplant la place.

place sathonay vue du ciel
© https://www.toolyon.com

Les caractéristiques de la Place Sathonay

A ses débuts, la Place de Sathonay n’était qu’une place pavée de cailloux et de pierres plates. A partir de 1817, la place est agrandie par l’architecte municipal Louis Flachéron qui décide d’y aménager une entrée vers le jardin des plantes. Les travaux commencent sous le maire de Fargues et l’escalier au côté nord de la place devient une voie d’accès au jardin des plantes. Deux fontaines ornées de lions, forgées en fonte à Creusot, sont installées des deux côtés de l’escalier. Avec la création des rues latérales, vers 1820, les alentours de la Place Sathonay attirent de nombreux acheteurs.

Au centre de la place, on retrouve une statue du sergent Blandan, réalisée par André Tajana et inaugurée en 1900, positionnée sur un piédestal en forme de banc de pierre. D’autres part, la mairie d’arrondissement et le passage de la Déserte, reliant la rue Blandan et la place Rambaud, constituent les derniers vestiges visibles de l’ancien couvent de la Déserte. La Place de Sathonay est notamment connue pour ses cafés et ses commerces ainsi que pour l’ambiance conviviale qui y règne.

statue sergent blandan place sathonay lyon
© https://www.toolyon.com

Historique de la Place Sathonay

La Place Sathonay se tient sur les anciennes fortifications de la Déserte, destinées à défendre la ville de l’autorité ecclésiastique. La parcelle est acquise par Blanche de Châlons en 1296 et en 1304 elle y construisit l’abbaye des Dames de la Déserte. Suite à des problèmes financiers, l’abbaye tombe en désuétude en 1617 et l’intérieur du cloître devient la place de la Déserte. D’autres parcelles de la Place servent aussi d’appartement et de camp d’entraînement à la compagnie des archers lyonnais vers 1513. En 1745, la propriété de la congrégation de la Déserte s’étend alors de la rue sergent Blandan, à la montée des Carmélites puis de la rue du Bon pasteur à la montée de la Grande Côte.

Avec l’avènement de la révolution, les terrains de la congrégation de la Déserte n’échappent pas aux enchères publiques et en 1791 le clos est cédé, comme bien national, au département puis à la ville de Lyon. Dès 1802, la parcelle abrupte au nord du terrain est choisie pour la construction du jardin des plantes de Lyon. Le gros du clos abrite partiellement l’école impériale d’équitation puis celle-ci est détruite en 1813 et seul subsiste la mairie d’arrondissement.

La renommée de la Place Sathonay

La renommée de la Place Sathonay s’associe particulièrement à l’histoire et au nom de Nicolas-Marie-Jean-Claude Fay de Sathonay, premier maire à exercer sur toute la ville de Lyon après la révolution. Ce royaliste entreprend de grands travaux dont la réalisation d’un plan général de Lyon, l’édification d’un palais impérial ou encore la création de la police municipale. Il a également occupé différents postes d’importance dont celui de comte, de président de chambre à la cour d’appel, de prévôt des marchands ou encore de trésorier des hospices.

D’un autre côté, l’attrait populaire pour la Place de Sathonay s’associe également à l’accès qu’elle offre vers le jardin des plantes. Créé vers la fin du XVIIIème siècle puis transféré au Parc de la Tête d’Or à partir de 1856, le jardin des plantes est l’œuvre de l’architecte-paysagiste lyonnais Jean-Marie Morel. Ce jardin qui s’étendait de la Place Sathonay à la rue Neyret comprenait entre autres une école de fleuriste et des infrastructures destinées aux expérimentations agricoles. Il faut aussi préciser que les bâtiments qui abritent aujourd’hui la mairie d’arrondissement constituaient autrefois des bureaux administratifs du jardin des plantes.

La Place Sathonay : une fenêtre sur l’architecture lyonnaise du XVIIIème et du XIXème siècle

La Place Sathonay permet de se faire une idée du style et des caractères de l’architecture lyonnaise de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème siècle. Les côtés est et ouest de la Place sont occupés par de grands immeubles à quatre étages dont les portes et les portails s’assimilent au style des traboules. Du côté nord, de larges maisons à trois étages bordant l’escalier et reflétant les symétries, de l’architecture élégante, de la fin du XVIIIème siècle. A l’ouest de la Place, on retrouve aussi une petite niche destinée à la statue de la vierge.

Les commerces et infrastructures de la Place Sathonay

L’installation la plus remarquable de la Place Sathonay reste sans doute l’entrée de la mairie du premier arrondissement. La place abrite également un commissariat ainsi que quelques parkings. Entre autres, les bars et le restaurant de la Place Sathonay bénéficient aussi d’une bonne fréquentation. De plus, on retrouve également sur la place des commerces d’alimentation, une boulangerie, des magasins spécialisés dans la déco ou l’habillement, un tabac presse ou même une boutique de vidéo. En ce qui concerne les soins, la Place abrite aussi une pharmacie et un médecin.

La Place Sathonay : une scène pour des activités culturelles et artistiques

La Place de Sathonay est une scène particulièrement active pour les boulistes du quartier, dont l’association Boule joyeuse qui y organise régulièrement des tournois ainsi que des soirées d’entrainements. Vers le début du mois de juin, la place accueille la fête des plantes. A l’occasion des fêtes de la musique, la place est habituellement investie par des musiciens. Dans cette même optique, des petites manifestations artistiques s’y tiennent aussi durant l’été. Chaque année la place devient aussi le théâtre du grand vide grenier du quartier.

Depuis plus récemment, la mairie organise elle-même des événements sur la Place Sathonay dont le forum des déplacements doux, le festival mondial de la terre, le forum des langues ou encore différentes soirées à thèmes organisées par des entreprises locales.

Les accès à la Place Sathonay

Pour accéder à la Place Sathonay via le bus, il est conseillé de prendre les lignes 171, 19, 40, C13 ou S1 qui desservent des arrêts proches du site. On peut aussi emprunter le métro A ou le tram K703 dont les itinéraires passent à proximité de la Place.

Places à proximité

Notes & avis

100% d'avis positifs récents
0% d'avis négatifs récents

Répartition des avis

5 étoiles 33%
4 étoiles 66%
3 étoiles 0%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
4 / 5
il y a 5 mois Sébastien Fontanière

Petite place sympathique, agréable, classique.

5 / 5
Juin 2021 Maxime LMA

Sympa

Votre
établissement
n'apparaît pas ?

Votre recherche