LyonQuartiersConfluence

Confluence

Situé dans le deuxième arrondissement de Lyon, la Confluence est un ancien quartier industriel qui abritait autrefois des usines, des prisons ainsi que le port et le marché de gros de Rambaud. En effet, c’est à Confluence, et plus précisément à l’extrémité sud de la presqu’île de Lyon, que se rencontrent le fleuve du Rhône et de la Saône et que transitent par la même occasion la majorité des produits qui alimentent les commerces de la ville. Alors enclavé par les voûtes de la gare de Lyon Perrache, Confluence était essentiellement fréquentée par une population ouvrière. Reconverti en un pôle commercial et de loisirs de premier plan à Lyon, La Confluence affiche aujourd’hui un visage empreint de modernité.
immeubles quartier confluence lyon

À partir des années 1990, le maire de Lyon Raymond Barre lance le Projet Confluence, destiné à aménager deux grandes Zones d’Activités Commerciales pour désenclaver le quartier. Ce projet va littéralement entraîner une urbanisation sans précédent du quartier qui devient alors le nouveau quartier chic et à la mode du centre-ville. La gare de Perrache, les prisons, le port, le marché de gros et les anciennes usines laissent rapidement place à des appartements haut de gamme, à des bureaux ainsi qu’à des parcs branchés à l’image du jardin aquatique Jean Couty.

Des infrastructures imposantes au design contemporain comme le Musée et le centre commercial de Confluence se mêlent aux bars et aux bistrots chics du cours Charlemagne pour faire du quartier une nouvelle référence en matière d’architecture moderne. Entre autres, la Confluence s’est notamment vue attribuer plusieurs reconnaissances officielles dans le secteur de l’écologie dont celui d’éco-quartier ou encore de quartier à faible consommation. Le quartier est notamment desservi par les lignes de tramway T1 et T2, par les lignes de bus 63 et S1 de TCL, par le métro A ainsi que par la navette fluviale Vaporetto. Le quartier lance également en 2016 une première expérimentation mondiale de minibus électrique autonome.

Les sites incontournables de la Confluence

Pour mieux comprendre comment la Confluence est passé du statut de quartier ouvrier à celui de quartier en vogue, il faut contempler les projets immobiliers novateurs auxquels elle doit son nouveau design architectural dont notamment l’impressionnant Musée de Confluence, consacré aux sciences et aux sociétés, le cube orange et le cube vert de Confluence, des bâtiments surprenants affiliés au projet îlot P, ou encore le siège du Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, signé Christian de Portzamparc.

D’un autre côté, les nouvelles infrastructures commerciales implantées dans le quartier constituent aussi des sites à ne pas rater pour mieux appréhender l’attrait qu’il exerce sur le public. On se doit ainsi de visiter la Sucrière, un bâtiment industriel situé dans les anciens Docks de Lyon Confluence, aménagé en parc d’exposition pouvant accueillir jusqu’à plus de 1500 personnes. L’imposant Pôle de Commerce et de Loisir de Confluence offre également un aperçu de toutes les nouvelles tendances du marché ainsi que des articles à la mode.
La Confluence doit aussi son charme à son port de plaisance et plus particulièrement à la Darse nautique, un bras de la Saône qui rentre dans la Presqu’île, ainsi qu’aux nombreux parcs dispersés aux alentours du quartier. Pour profiter du transport fluvial, on peut emprunter le célèbre Vaporetto de Lyon et admirer le paysage de la Saône en profitant des arrêts sur 4 stations, permettant de parcourir Lyon du nord au sud. On peut également visiter le parc de Confluence, une large promenade piétonnière et cyclable située sur les anciens quais de Saône.

Le patrimoine de La Confluence

Le quartier de Confluence s’illustre particulièrement comme un haut lieu de l’architecture contemporaine grâce à son Musée, réalisée par le bureau d’architecture autrichien Himmelb(l)au et ouvert en 2014, aux énigmatiques cubes orange et vert, signés Jakob & Mac Farlane, ou encore à l’impressionnant Hôtel de région de Montrochet, inauguré en 2011.

Les principaux bâtiments datant de l’ère industrielle ont été reconditionnés pour de nouveaux usages comme la Sucrière, qui accueille désormais des expositions d’art contemporain, ou encore les anciennes prisons de Saint-Joseph et de Saint-Paul, reconverties en campus pour l’Université Catholique de Lyon. Les bords et les quais de Saône ont été en partie conservés, malgré l’aménagement du prestigieux hôtel Mob, du Pavillon 52 et de l’ancienne capitainerie sur les sites des docks.

Le Musée des Confluences

musee des confluence

Musée des Confluences

L’impressionnant Musée de Confluence, bâti sur une surface de 22000m2, se situe au numéro 86 Quai Perrache et est consacré à l’histoire naturelle et à l’anthropologie ainsi qu’aux sociétés et aux civilisations. Il abrite notamment des collections de plus de 2, 2 millions de reliques datant d’entre l’époque de la Préhistoire à la période contemporaine. La majorité des collections du Musée de Confluence provient du Muséum de Lyon, dont un impressionnant recueil d’objets relatifs aux arts et métiers. Il faut aussi noter que le musée a déjà accueilli plus de 3 millions de visiteurs depuis son année d’ouverture.

Les cubes de Confluence

Le cube orange de Confluence, qui comprend entre autres un showroom design et des immeubles de bureaux, est également appelé Mimolette et se situe au numéro 42 Quai Rambaud. Il se distingue par ses deux façades recouvertes de 25 écrans en aluminium perforé et thermolaqué.

peniche a quai devant cube orange lyon confluence

Le Cube Orange

Quant au cube vert, également signé Dominique Jakob et Brendan MacFarlane, il abrite le siège mondial de la célèbre chaîne d’information Euronews. Construit sur plusieurs niveaux, ce bâtiment en forme de parallélépipède est transpercé de deux atriums coniques lui permettant d’offrir une vue particulièrement singulière sur la Saône.

La Sucrière de Confluence

peniches vue ensemble depuis docks entrepot la sucriere lyon confluence

La Sucrière

Datant des années 1930, la Sucrière est une ancienne usine de sucre située aux numéros 49 et 50 quai Rambaud, ou plus précisément sur les Docks du quai de Saône. Entièrement rénové pour accueillir des événements artistiques et culturels durant le projet de reconditionnement des Docks, elle abrite aujourd’hui un rez-de-chaussée avec une grande salle de 1700m2, une mezzanine de 1100m2, une petite salle de 600m2 et un espace d’exposition de 1700m2 situé au niveau supérieur du bâtiment.

Le Pôle de commerce et de loisir de Confluence

vue extereieure ensemble centre commercial lyon confluence

Centre Commercial Confluence

Le Centre commercial de Confluence se situe entre le quartier de Perrache, la pointe de la presqu’île de Lyon, l’hôtel de Région et la place nautique. Géré par la société Unibail-Rodamco, l’immense bâtisse comporte plus de 53000m2 de surface commerciale et un parking d’une capacité de plus de 1400 places. Le pôle de commerce et de loisir de Confluence abrite notamment plus de 75 boutiques, une vingtaine de restaurants, 14 salles de cinéma ainsi qu’un hôtel avec plus de 150 chambres. Construit par l’architecte Jean-Paul Viguier, le centre commercial de Confluence est accessible via la navette fluviale Vaporetto et les transports en communs qui desservent la station Hôtel de Région - Montrochet.

Le Parc de Confluence

Le parc de Saône, appelé encore parc de Confluence, s’étale sur une surface de 13 ha répartis au sud du quai Rambaud. Il comprend notamment une vaste promenade piétonnière et cyclable, des bassins, des jardins, des fossés ouverts ou encore plus de 3000 essences d’arbres locaux. Labellisé éco-jardin et ayant obtenu une reconnaissance de la WWF en 2010, le parc de Confluence comporte également des jardins aquatiques et de nombreuses placettes qui réunissent aussi bien les résidents que les visiteurs.

Le Monolithe de Confluence

Le Monolithe est un ensemble de bâtiments résidentiels, commerciaux et administratifs situé au numéro 59 rue Denuzière dans le quartier de Confluence. Le Monolithe est construit en 2010 par ING sous la direction de cinq architectes européens dont entre autres Winy Maas, Pierre Gautier, Manuelle Gautrand, Erick Van Egeraat ou encore ECDM (Emmanuel Combarel et Dominique Marrec). Construit sur un îlot de 28000m2, le Monolithe de Lyon Confluence comprend trois bâtiments reliés par deux barres parallèles et positionnés au-dessus d’une cour centrale.

Vivre à La Confluence

La vie dans le quartier de Confluence est également rythmée par l’ambiance des bistrots élégants, des bars branchés et des restaurants chics qui représentent une grande partie des commerces du quartier. Ces derniers sont majoritairement positionnés le long des quais de Saône dont au niveau du Quai Perrache, pour ne citer que la brasserie des Confluences, le Bateau Bellona ou encore le Comptoir Gourmand, au niveau du quai Rambaud à l’image du restaurant Selcius ou de Fratelli Ristorante, ou encore sur le quai Antoine Riboud comme Burger & Wine, Intermezzo ou encore Jungle Café…

On retrouve également de nombreux cafés, bars et restaurants branchés autour de quelques artères particulièrement fréquentées du quartier de Confluence comme le cours Charlemagne, la rue Paul Montrochet, la rue Smith ou encore la rue Denuzière. Par ailleurs, les grands hôtels affluent également dans le quartier de Confluence et attirent de nombreux visiteurs autour de certaines zones comme Perrache ou les bords de la Saône et du Rhône, qui abritent notamment entre autres le prestigieux Novotel de Lyon Confluence, le Mob hôtel ou encore l’hôtel Ibis Budget.

La majorité des services du quartier sont regroupés autour du Cours Bayard, du cours Charlemagne et de la rue Denuzière pour ne citer entre autres que les cabinets médicaux, les opticiens, les pharmaciens, les banques et la poste… Ainsi on retrouvera particulièrement des sièges sociaux d’entreprises, des centres ou encore des bâtiments religieux du côté des bords du Rhône, entre le quai Perrache et la rue Delandine.

Culture & loisir à Confluence

L’urbanisation rapide de la Confluence a fait prendre conscience aux habitants du quartier de l’importance du partage et de l’innovation sociale comme en témoigne entre autres la création de la Station Mue, sise au numéro 115 cours Charlemagne. Cette structure en bois de 750m2 constitue un espace collaboratif et un lieu d’échange sur le développement durable, le climat ou encore l’agriculture mais accueille aussi différents événements culturels, éducatifs et artistiques…

Le style de vie dans le quartier de la Confluence s’articule également autour des parcs, des événements festifs et des établissements de loisir. Le Luna Park de Confluence, situé au numéro 75 quai Perrache, est un parc d’attractions qui accueille la célèbre fête foraine de la vogue d’hiver, qui se déroule généralement du mois de décembre au mois de février. La vogue d’hiver constitue une des occasions estivales les plus en vues durant laquelle les lyonnais découvrent l’ambiance branché de la Confluence autour des Barbe à papa, des manèges et des attractions diverses du Luna Park...

Situé en plein coeur du centre commercial de Confluence, le centre de loisir La tête dans les nuages comprend un espace de 1200m2 dédié entre autres aux jeux d’arcades, aux sports indoor comme le bowling, aux jeux en VR, aux simulateurs de pilotage, aux jeux de tirs ou encore aux jeux vidéos...L’infrastructure dispose aussi d’un espace de restauration, de salles de réunion et de séminaire et peut recevoir des événements privés en tous genre.

Confluence, port de Plaisance

Le Rhône et la Saône rythment les activités des habitants de la Confluence et marquent son paysage architectural notamment du fait des nombreux ponts et passerelles aménagés pour le transport public et commercial. Le pont du Rhône qui constitue un prolongement de l’autoroute A7 est le pont le plus imposant du quartier, avec pas moins de 8 voies, reliant Confluence à l’avenue du Soleil. Le pont Pasteur, moins imposant que ses voisins, se situe sur le Rhône à proximité du pont Raymond Barre, baptisé en l’honneur de l’ancien maire de Lyon, et réservé au transport doux entre le quartier de Confluence et de Gerland.

La passerelle Florence Arthaud permet la jonction entre le quai Antoine Riboud et le quai Arlès Dufour. Constituée d’un plancher en bois installé sur un treillis de tubes métalliques, elle passe au-dessus de la darse de la place nautique de Lyon Confluence. Construite en 2010, le passerelle commémore la victoire de Florence Arthaud durant la traversée de l’Atlantique en voilier de 1990.

Situé au milieu des centres commerciaux, des bars chics et des restaurants élégants du centre-ville de Lyon, le port de Plaisance de Confluence sis au numéro 1 place de la Capitainerie s’est récemment vu aménagé une nouvelle capitainerie installée au numéro 28 quai Rambaud. La station vaporetto de Lyon Confluence, située également à quelques pas du port de plaisance, permet de joindre les quartiers de Bellecour, de Vaise et de Saint-Paul. Cette navette fluviale, destinée depuis 2012 à la desserte du pôle de commerce et de loisir de Confluence, transporte quotidiennement 90 passagers et est devenue un symbole marquant du tourisme sur les fleuves du Rhône et de la Saône.

Construit en 2006 et achevé en 2008, le port de plaisance de Confluence peut recevoir plus d’une vingtaine de bateaux de 12 mètres de long durant un séjour de 4 jours. Les installations du port comprennent notamment des pontons sécurisés, des installations sanitaires ainsi que des barres d’alimentation en eau et en électricité. Une passerelle fixe et une passerelle mobile ont également été installées afin de faciliter les déplacements sur les quais.

Historique du quartier de La Confluence

Le quartier de la Confluence, tel qu’on le connaît aujourd’hui, résulte des grands travaux d’aménagements de la Presqu’île de Lyon, menés en 1771 par l’ingénieur Antoine Michel Perrache. En construisant la gare de Lyon Perrache, achevée en 1857, il a repoussé un peu plus vers le sud le Confluent entre le Rhône et la Saône. Ce gain d’espace a également permis d’établir des limites plus claires entre le quartier commercial et résidentiel d’Ainay et le quartier industriel et logistique de la Confluence.

Le maire de Lyon Louis Pradel a notamment envisagé l’implantation d’un quartier d’affaire à Confluence cependant ce sera finalement Raymond Barre qui commence la reconversion du quartier en 1990. Au début des années 2000, l’implantation de la ZAC 1 (Zone d’Activité Commerciale) et le lancement de la ZAC 2 entraînent une reconversion des anciens bâtiments industriels et portuaires du quartier en infrastructures de logements, de bureaux et de loisirs.

Situation géographique de la Confluence

Le quartier de Confluence s’étend globalement sur une surface de 150 ha située sur le 2ème arrondissement de la ville de Lyon. Il est limité au nord par le cours Bayard, au niveau du quartier historique de Perrache et du quartier Sainte-Blandine. A l’est, il est limité par l’autoroute A7 qui longe les bords des quais du Rhône et au sud on retrouve le Confluent, où se joignent les deux fleuves de la ville. Le quartier est traversé du nord au sud par l’artère principale du cours Charlemagne. Du côté de la Saône, c’est principalement le quai Rambaud qui permet de traverser le quartier.

Comptant moins de 10000 habitants, la Confluence dispose d’une zone résidentielle située dans le quartier de Sainte-Blandine et qui abrite essentiellement des étudiants, des séniors et des résidents attachés à l’ambiance du quartier. Plusieurs facteurs faisaient de la Confluence une zone plus ou moins enclavée avant le projet d’urbanisation dont une desserte difficile, des crus fréquents au niveau du confluent entre le Rhône et la Saône ou encore la nature industrielle et logistique du quartier.

Le prix de l’immobilier dans la Confluence

Le prix de l’immobilier dans la Confluence, et plus particulièrement au niveau des quartiers densément fréquentés comme Perrache a connu une hausse approximative de plus de 50% durant la dernière décennie. Le prix moyen au m2 se situe entre 5500€ aux alentours du cours Bayard et de l’église Sainte Blandine et bascule à plus de 6400€ dans le quartier de Perrache-Confluence pour atteindre plus de 6700€ en descendant vers l’extrémité sud de la Presqu’île.

Pour se payer un appartement dans le quartier de Perrache-Confluence, on peut trouver des rares occasions où le prix du m2 revient aux alentours de 5400€ contre des prix hauts au m2 pouvant varier de 6950€ à plus de 7100€. Quant aux maisons à vendre au niveau de Perrache-Confluence, le prix moyen au m2 se situe à plus de 3500€ avec de rares occasions accessibles aux environs de 3100€ et des prix hauts pouvant aller jusqu’à plus de 5600€.

Les meilleures opportunités immobilières de la Confluence se situent du côté est du quartier et aux alentours des rues Ravat, Quivogne et Delandine, autour desquelles le prix moyen au m2 n’excède généralement pas les 5600€. Tandis que ceux qui souhaitent dénicher des offres plus exclusives comme des appartements ou des maisons donnant sur le fleuve, sans se soucier uniquement de la dépense, peuvent se tourner entre autres vers les logements luxueux des quais Antoine Riboud.

Les lieux référencés dans l'article :

Les actus

Votre
établissement
n'apparaît pas ?

Votre recherche
Carte