Aéroport Lyon Saint-Exupéry

L’Aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry, situé dans la commune de Colombier-Saugnieu, fait partie des plus grands aéroports internationaux français. Appelé auparavant aéroport de Lyon-Satolas, l’aéroport de Saint-Exupéry qui a accueilli plus de 11 500 000 passagers en 2019 s’est vu attribuer le titre de meilleur aéroport européen de l’année par le conseil international des aéroports.

aeroport international lyon st exupery vue du ciel

L’Aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry s’étend sur à peu près 2000 hectares répartis entre Colombier-Saugnieu, Pusignan, Genas et Saint-Laurent-de-Mure. Environ une quarantaine de compagnies aériennes fréquentent l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry à direction de tous les pays du monde, en tant qu’avion-cargo ou encore comme fret. L’aéroport qui a notamment été ouvert en 1975, se situe à environ 25 km de la ville de Lyon.

Les infrastructures de l’Aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry

L’Aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry possède deux grandes pistes parallèles de catégorie III. La piste de décollage mesure 4000 mètres tandis que la piste d’atterrissage fait à peu près 2670 mètres. Les deux terminaux de l’aéroport sont équipés de 16 passerelles télescopiques d’embarquement direct. Le site dispose également de 6 parkings dont 3 dépose-minute et 2 petites zones d’attente pouvant accueillir jusqu’à 14000 places. Des navettes assurent les déplacements entre l’aéroport et les parkings 24h/24 et toutes les 20 minutes.

Une gare routière de 16 quais reçoit les navettes, les lignes TCL, les lignes de cars privées et les cars touristiques. L’aéroport dispose aussi d’une gare TGV avec 3 voies à quai qui peut accueillir plus d’un million de passagers. On y retrouve aussi plusieurs boutiques dont des magasins de mode, des boutiques hors taxes, une bijouterie ou encore un tabac-presse… Les hôtels sont également nombreux à proximité de l’aéroport dont trois d’entre eux font partie de la zone aéroportuaire. La zone abrite aussi quelques entreprises de location de voiture ainsi qu’une caserne de pompiers des aéroports de Lyon.

Les accès à l’Aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry

L’aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry est situé à moins d’une centaine de kilomètres de Saint-Etienne, d’Annonay, de Chambéry et de Grenoble tandis que Valence est à 100km de distance du site. On peut accéder en voiture à l’aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry grâce à l’autoroute A432 ou aux routes départementales RD29 et RD517e. Les navettes privées Blablabus et Flixbus sont également très pratiques pour éviter les inconvénients des transports en commun.

Plus d’une trentaine de trains desservent la gare de Lyon-Saint-Exupéry en direction de nombreuses grandes villes du pays. Le Rhônexpress possède également une ligne de tram express qui assure le trajet de l’aéroport jusqu’à la gare de Lyon Part-Dieu en une trentaine de minutes. Les lignes de bus 47 et 48 permettent également de rallier l’aéroport en un peu prés trente minutes.

Les principales compagnies de l’Aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry

De nombreuses compagnies nationales desservent l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry dont Corsair, Air Corsica, Air France, Air France Hop, Chalair Aviation, Transavia ou encore ASL Airlines. Les compagnies aériennes africaines sont également nombreuses à fréquenter l’aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry pour ne citer que Air Algérie, Air Arabia Maroc, Air Sénégal, Royal Air Maroc ou encore Tunisair.

L’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry accueille également de nombreuses compagnies européennes qui desservent des grandes capitales comme Dublin, Moscou, Athènes, Malte, Vienne, Bruxelles, Bucarest, Londres, Lisbonne ou encore Madrid… On peut également remarquer des compagnies desservant des destinations plus exotiques comme Air Canada, Croatia Airlines, Emirates, Finnair, Sunexpress ou encore Qatar Airways.

Historique de l’Aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry

aeroport lyon architecture moderne
© https://www.toolyon.com

La décision de construire l’aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry est prise en 1960 sous l’impulsion de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon. Il se destine avant tout à pallier la saturation de l’aéroport de Lyon-Bron. Après la réalisation des études préliminaires, la plaine de l’est lyonnais est choisie pour accueillir le projet. La construction de l’aéroport, qui dure précisément quatre ans, est confiée à Guillaume Gillet qui est assisté par les architectes Christian Drevet et Guy Tetard. L’inauguration se fait sous l’égide du Président de la République Valéry Giscard d’Estaing, du Préfet Pierre Doueil et du Président de la CCI Fernand Blanc le 12 avril 1975.

Aménagement de l’Aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry

A ses débuts, l’aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry ne comprenait qu’une piste longue de 4000 mètres et deux terminaux puis la seconde piste a été mise en service vers le mois de mai 1992. La gare TGV de l’aéroport, dessinée par l’architecte et ingénieur espagnol Santiago Calatrava, est inaugurée en 1994. Air France ouvre un hub euro-régional en octobre 1997. En 2000, l’aéroport est renommé Lyon-Saint-Exupéry en commémoration du centenaire d’Antoine de Saint-Exupéry, né à Lyon. Vers 2009, les aéroports de Lyon investissent plus de 13 millions d’euros pour rénover le terminal principal : la moquette et le carrelage sont remplacés, des sièges supplémentaires sont ajoutés et la capacité d’accueil est portée à 500000 visiteurs. Des projets d’extension sont entamés en 2011 dont la construction du terminal 1B. En 2019, un nouveau parking aérien d’une capacité de 2000 places est construit.

On en parle ici aussi

Aéroport à proximité

Notes & avis

44% d'avis positifs récents
33% d'avis négatifs récents

Répartition des avis

5 étoiles 44%
4 étoiles 0%
3 étoiles 22%
2 étoiles 11%
1 étoile 22%
3 / 5
25 février S

Très bel établissement mais malheureusement il y a des employés complètement à la ramasse. Zéro compétence et leur présence sera à rien.
 On a demandé à une fille qui travaille au service bagages pour nous aider à faire une déclaration, elle répond d’une façon très désagréable qu’il faut envoyer un mail sans nous regarder !
 Service de douane (pour détaxer nos achats à l’aéroport ) fermé

3 / 5
15 février Clément Durdux

dommage que nous avions pas de seige pour attendre le personnel au point de rendez-vous des kid solo

5 / 5
15 février Sergio Horse

Qu’elle belle aéroport...le Terminal 1 pour les vol low cost est tout simplement superbe, comme tout le reste d’ailleurs...les contrôles sont fluides, et surtout le système de bac est tout automatisé.. Les voitures de location sont accessibles par bus gratuit et un train est aussi disponible pour aller en ville . Ma belle ville de Bordeaux devrait prendre exemple !

1 / 5
1er janvier georges steenweg

Arrivé à l’aéroport à 18h30 les navettes venant nous récupérer aux loueurs arrivent déjà à moitié pleines, obligé d’attendre les suivantes, vol à 20h30 impossible trouver à manger dans l’aéroport... à part des bonbons en Or 24k $$$
Rien à cirer qu’on puisse y voir le lever ou coucher du soleil, on vient pas pour ça...
7 jours plus tard, 26 novembre, une pratique de plus en plus récurent, les passagers emportent la moitié de leur maison dans les bagages en cabines, toujours plus gros... même plus de place pour y mettre un sac d’ordinateur qui n’est pas accepté en soute.
Que font des valises rigides en cabine ??
Pourquoi ne sont-ils pas obligés de les laisser au pied de l’avion comme c’était encore le cas il y a moins d’un an ??

2 / 5
Novembre 2021 Franck Fauquenoy

Galère pour le passage de la sécurité.
Galère pour aller au parking des loueurs. Il faut prendre une navette qui est pleine aux heures de pointe. Il faut parfois attendre le passage de 2 navettes pour réussir à embarquer et avoir la chance d’être écrasé par ses congénères.
Il vaut mieux transiter que d’avoir à s’arrêter. Dommage

Votre
établissement
n'apparaît pas ?

Votre recherche