Lyon

Cathédrale Saint-Jean de Lyon

Située sur la Place Saint Jean Cure (cinquième) dans le Vieux-Lyon, la Primatiale Saint-Jean de Lyon est un imposant édifice religieux inscrit aux Monuments Historiques et au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Siège épiscopale de l’archidiocèse de la ville de Lyon, elle a été construite de 1180 à 1480 et présente une longueur de 79 m, une largeur de 26m et une hauteur de 32m.

primatiale saint jean baptiste de lyon au lever du soleil

Les portes de la Primatiale Saint-Jean de Lyon sont ouvertes toute l’année de 8 h 15 à 19 h, mais à 19 h 45 du lundi au vendredi. Toutefois, les 1er janvier, lundis de pâques, lundis de pentecôte, 1er mai, 11 novembre et 14 juillet, l’heure d’ouverture est de 13 h. Quant aux heures de confession, vous pouvez vous y rendre les mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 17 h à 19 h, les samedis et dimanches de 15 h à 17 h 30. Il n’y a aucun tarif à payer pour accéder à cet espace historique, car les visites guidées sont gratuites.

À la Primatiale Saint-Jean de Lyon, 2 messes sont célébrées chaque dimanche (8 h 30 et 10 h 30), alors qu’en semaine, elles ont lieu à 9 h et 19 h. Avec son architecture à la fois gothique, classique et originale, elle présente une façade dotée de trois portails ouvragés dotés de médaillons narratifs. Vous pouvez donc vous rendre dans ce lieu de culte aux magnifiques vitraux où l’horloge astronomique sonne à 12, 14, 15 et 16 h.

La cathédrale de Saint-Jean est sous la juridiction du Primat des Gaules, l’archevêque de Lyon, Olivier de Germay. 3 archevêques ont œuvré successivement pour donner à la Primatiale de Saint Jean son aspect actuel dont Guichard de Pontigny qui s’est efforcé d’en faire une église romane puis lui succéda Jean Belles-mains qui œuvra pour en faire une cathédrale gothique et Renaud de Forez à qui l’on doit les dernières rénovations en date.

decorations interieur cathedrale saint jean lyon
© https://www.toolyon.com

Entre autres son classement à la liste des Monuments Historiques en 1862, la cathédrale de St Jean est également classée comme secteur sauvegardé de France et depuis 1998 elle bénéficie aussi du statut de Patrimoine Mondial. La Primatiale de St Jean fait également partie des dernières églises françaises à posséder une orgue.

Les aménagements de la primatiale de Saint-Jean

La première grande église est édifiée par Patient au Vème siècle puis vers le IXème siècle un nouvel édifice, calqué sur le style carolingien, est construit par Leidrade. La primatiale de St Jean subit notamment plusieurs rénovations à partir du XIXème siècle suite aux guerres religieuses de 1562, à la révolution française et au siège de Lyon en 1793. La seconde moitié du XXème siècle et le début du XXIème siècle est consacrée à la remise en état des dégradations antérieures.

interieur colonnes voutes cathedrale saint jean baptiste lyon
© https://www.toolyon.com

Au XIIème siècle, un nouveau chevet est construit pour accueillir des nouvelles constructions. Des chapelles funéraires sont bâties à partir du XVème siècle et au XVIème siècle un nouveau jubé de style corinthien est aménagé. L’architecte Tony Desjardins entreprend un projet de restauration ambitieux qui sera interrompu par la guerre. Il reconstruit la cathédrale comme un bâtiment composite comportant entre autres une large abside romane, des chapelles voûtées en ogives et une petite nef.

La configuration de la primatiale de Saint-Jean

L’actuelle Primatiale de St Jean est une cathédrale à trois nefs comportant deux chapelles latérales contiguës au chœur. L’église est réalisée en calcaire blanc et possède aussi quatre tours dont les deux surplombent la façade.

vue ensemble cathedrale saint jean depuis parvis lyon
© https://www.toolyon.com

Une manécanterie et un cloître désaxé vers le sud subsistent des anciennes constructions. Le Parvis de la Primatiale St Jean est installé sur la Place St Jean : elle est semi-piétonnière et présente une fontaine, symbolisant le baptême du Christ, en son centre. Les chevets plats de la cathédrale sont dépourvus d’arcs-boutants et comportent trois niveaux.

fontaine place saint jean parvis cathedrale lyon
© https://www.toolyon.com

La cathédrale possède plus d’une dizaine de cloches dont quelques-unes sont installées au niveau des deux tours à l’image des trois cloches civiles. Le beffroi de la cathédrale a été installé dans la tour nord du transept avec les cloches suspendues. L’abside polygonale de la primatiale vient clore un chœur de deux travées. Le transept a été réalisé au XIIIème siècle et comporte une verrière et deux grandes rosaces. La Primatiale compte en tout huit chapelles latérales dont trois situées à droite et les cinq autres positionnées du côté nord de l’édifice.

Les ornements et décorations de la primatiale de Saint-Jean

Les vitraux les plus anciens de la primatiale sont ceux des chapelles latérales du chœur qui datent du XIIème siècle. En effet, la cathédrale dispose encore de vitraux de style roman dont celle relatant la vie de Saint-Pierre située dans une des chapelles. Tandis que les lancettes de l’abside présentent 3 influences architecturales notables dont byzantine, germanique et francilienne. Elle est également mentionnée dans différentes œuvres littéraires dont des poèmes de Sidonie Apollinaire, de Victor Hugo ou encore de Prosper Mérimée.

coeur cathedrale saint jean lyon
© https://www.toolyon.com

Les scènes représentées dans le chœur et l’abside de la cathédrale sont principalement des sculptures de l’enfance du Christ dont celles avec la Sainte-Vierge ou celles représentant les rois mages. Quant aux chapelles et à la nef, elles sont ornées des statues de Saint et de personnalités religieuses dont des cardinaux ou des curés. On peut aussi noter que des tapisseries et des tableaux de scènes religieuses réalisés par des grands peintres français sont disposés dans certains édifices de la Primatiale.

La primatiale de Saint-Jean et la liturgie

La cathédrale de la primatiale comprend deux orgues dont un orgue de tribune et un autre situé dans le transept septentrional. Ceux-ci comptent trois claviers à cinquante-six touches chacun avec un pédalier à trente touches, plus d’une cinquantaine de jeux et pas moins de quatre mille tuyaux. La primatiale de St Jean accueille les plus grandes manifestations liturgiques annuelles dont la fête des lumières ou les grandes célébrations diocésaines. Quotidiennement, trois offices y sont célébrés et quatre chœurs y entament des chants à l’occasion des différentes liturgies.

Situation et transports en commun

situation cathedrale saint jean de lyon bord de saone
© https://www.toolyon.com

Pour accéder à la Primatiale de Saint-Jean, il est conseillé de prendre les bus 31, C20 et C20E qui s’arrêtent à la station Vieux Lyon, située à une dizaine de minutes du site. Les bus 31 et 40 qui desservent l’arrêt Pont Bonaparte restent également envisageables car leur itinéraire est à moins de 5mn de l’emplacement de la cathédrale. On peut également emprunter le TER qui stationne à l’arrêt Lyon St Paul.

On en parle ici aussi

Découvrez à proximité

Notes & avis

95% d'avis positifs récents
0% d'avis négatifs récents

Répartition des avis

5 étoiles 61%
4 étoiles 34%
3 étoiles 4%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
4 / 5
il y a 4 mois Mathieu Méneur

Une cathédrale qui mérite le détour mais pas autant que celle de Fourvière

5 / 5
il y a 4 mois Take Downe

Très belle cathédrale ???? à faire si vous êtes de passage !

5 / 5
il y a 4 mois charlotte x

À visiter vers 16h pour une magnifique lumière à travers les vitraux multicolores...

4 / 5
il y a 4 mois Bernard Dubiez

Belle cathédrale, et que dire de cette magnifique pendule.

5 / 5
il y a 4 mois Annie GHERARDI

On ne se lasse pas de la visiter...

Votre
établissement
n'apparaît pas ?

Votre recherche