Tablier de sapeur

Un tablier de sapeur désigne une spécialité gastronomique typique de la région lyonnaise. Il peut être réalisé à base de viande de porc ou de viande de bœuf, dont spécialement avec le gras-double, d’où ses autres appellations de « bonnet nid d'abeille » ou de « tablier de Gnafron ».
tablier sapeur

Il faut préciser que le gras double représente une des parties de l’estomac, dont notamment la membrane que l’on appelle la panse. Le terme culinaire de tablier de sapeur serait associé à l’ancien gouverneur militaire de Lyon sous Napoléon III, le maréchal de Castellane. Cet ancien pompier du Génie aurait baptisé ce plat d’après sa forme, rappelant le tablier en cuir de vache des sapeurs-pompiers, et l’aurait créé en développant une passion pour les triperies en général.

Les caractéristiques du tablier de sapeur

Le tablier de sapeur est qualifié dans certaines recettes de panse cuite au bouillon, de gras-double, de fraise de veau ou tout simplement de bonnet. La viande de porc ou de bœuf cuite préalablement au bouillon est ensuite marinée au vin blanc avant d’être préparée. Quand la viande est attendrie, elle doit être coupée dans une forme caractéristique en triangle.

La variante communément appelée tablier de sapeur pané est constituée de rectangles de gras-double, ayant marinés au vin blanc avant d’être panés et frits, puis coupés en tranches. Les tabliers de sapeurs panés sont servis par la suite avec une sauce gribiche, traditionnellement parfumée à la ciboulette, ou alors accompagnée de pommes de terre cuites à la vapeur. À l’origine le tablier de sapeur était considéré comme une entrée à servir chaude.

Recette et préparation du tablier de sapeur

Le tablier de sapeur est une recette très simple et courte à préparer. Commencer par choisir et se procurer des beaux morceaux de gras double chez le boucher ou le tripier. Pour préparer la marinade, couper une grosse gousse d’ail en petits morceaux, trancher grossièrement un oignon et les mélanger avec du jus de citron jaune, une cuillère à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe de moutarde.

Dans un grand saladier, mélanger à froid les aromates, les morceaux de gras double, le bon vin Mâconnais blanc puis assaisonner avec du sel et du poivre et laisser mariner toute la nuit. Après ce temps, égoutter les morceaux de gras double et verser une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une grande poêle. Panner ensuite les Tabliers de Sapeur en les badigeonnant d’œufs avec un pinceau et en les recouvrant avec de la chapelure pour les rendre plus croustillants. Et terminer en faisant frire les morceaux de gras double à feu moyen jusqu’à ce qu’ils deviennent bien tendres en fin de cuisson.

Quels mets et vins s’accordent avec les tabliers de sapeur ?

Les mets qui peuvent servir d’accompagnements aux tabliers de sapeur sont les petites rondelles de pommes de terre cuites à la vapeur et agrémentée d’une sauce beaujolaise ou la salade verte accompagnée de sauce gribiche. En ce qui concerne les vins, il est conseillé d’opter pour un vin rouge du Beaujolais comme un bon Chiroubles rouge ou un Côte de Brouilly rouge.

Pour creuser un peu plus dans la recherche d’accords, on peut parfaitement marier les tablier de sapeur avec du vin blanc sec plutôt « jeune » comme un bon Mâcon Villages, un Vouvray, un Sancerre blanc, un Chinon blanc ou encore un Quincy dont les aromes contrebalanceront celle de la friture et de la panse.

Où manger un bon tablier de sapeur à Lyon ?

En tant que plat emblématique de la cuisine lyonnaise, le tablier de sapeur se retrouve plus particulièrement à la carte des nombreux bouchons de la ville et sous différentes variantes. Au Petit Bouchon Chez Georges, par exemple, le chef est réputé pour servir une des meilleures recettes traditionnelles de tabliers de sapeur de Lyon.

Les lieux référencés dans l'article :

Votre
établissement
n'apparaît pas ?

Votre recherche
Carte