Vers une rénovation de la statue de Louis XIV Place Bellecour

Considérée comme la « fameuse Grande Place » de la ville de Lyon et connu dans le monde entier, la Place Bellecour mais surtout la statue de Louis XIV placée au centre des lieux devrait bénéficier d’un petit coût de fraicheur. Inaugurée en 1825 par le sculpteur François-Frédéric Lemot et inscrite au patrimoine des monuments historiques depuis […]

Considérée comme la « fameuse Grande Place » de la ville de Lyon et connu dans le monde entier, la Place Bellecour mais surtout la statue de Louis XIV placée au centre des lieux devrait bénéficier d’un petit coût de fraicheur.

louis xiv

Inaugurée en 1825 par le sculpteur François-Frédéric Lemot et inscrite au patrimoine des monuments historiques depuis le 26 août 2015, la statue de Louis XIV de la Place Bellecour va passer quelques tests afin de voir s’il serait nécessaire de faire des travaux de rénovation. C’est depuis ce mardi 22 janvier et ceux jusqu’à jeudi 24 janvier, que trois spécialistes de la rénovation examinent le monument.

Une information confirmée par Fanny Guet, restauratrice de structure : « il va de soi que ce monument emblématique de la ville soit surveillé de près. Si des états d’altération, des fissurations notamment ont été observés sur le socle, des diagnostics sur les questions de portance puisque le monument est très exposé au vent, mais aussi très exposé aux événements médiatiques notamment le mouvement des gilets jaunes », assure-t-elle.

Rénovation ou pas ? la réponse dans quelques mois

 

Si les experts resteront deux à trois jours sur les lieux, ils feront ensuite des analyses plus poussées et pointilleuses afin de déterminer si la statue de Louis XIV a besoin de travaux de rénovations. C’est dans quelques mois qu’ils donneront la réponse, avant d’envisager de potentiels travaux au niveau de la structure. « Un long travail d’analyse permettra de connaître l’ampleur ou non des travaux. En complément de nos études, on a demandé une expertise à un bureau pour l’évaluation de l’état de conservation du socle. C’est après la mise en commun des données que les résultats seront délivrés, au même titre qu’un chiffrage si nécessaire pour la suite des opérations », a précisé Fanny Gruet.

G. Zerbone

 

Source image Une : make x France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.