Une nouvelle épicerie gastronomique ouvre ses portes à Confluence

Réputé pour être la capitale de la gastronomie en France, Lyon n’est pas prêt de perdre ce titre. Même en ces temps de coronavirus, de courageux entrepreneurs se jettent à l’eau. C’est notamment le cas de Bertil Bernardin qui se lance un joli défi, ouvrir « la Maison du Bon Vivant », une épicerie gastronomique en plein Confluence. On vous en dit plus…

 

C’est le jour J ! Ce mercredi 27 janvier à partir de 10 heures du matin, les habitants du quartier de Confluence, ainsi que ceux de Lyon, mais aussi des alentours ont pu faire connaissance avec la nouvelle équipe de la « Maison du bon vivant ».

Situé au 2 rue Jacqueline et Roland de Pury à seulement quelques mètres de la station de tram Hôtel de Région-Montrochet côté Rhône, ce nouveau point de vente propose une large gamme de produits alimentaires. L’ambition et l’objectif principal du gérant étant de vendre diverses produits locaux qui viennent tout droit de producteurs de la région. 

Parmi ces derniers, de la charcuterie, du fromage, des champignons, de l’huiles d’olive, de la viande, des vins, du jus de fruits, de la crème de marron et bien d’autres… Au total, plus de 250 produits, pour certains bios et bon pour la nature sont à retrouver dans un espace de 70 m2.

Un service de restauration et du click and collect 

En plus de la vente de ses produits, le magasin possède également un espace dédié à la restauration avec près de 14 places assises. Actuellement impossible d’accès, suite aux règles sanitaires, la « Maison du Bon Vivant » se met au service du click and collect et prévoit de vendre des repas à emporter pour le midi en semaine. 

Un large choix de plats équilibrés en libre-service garder dans des barquettes en verre consignées pour conserver la qualité et répondre aux normes sanitaires. Bertil Bernardin travaille avec une cheffe cuisinier afin de répondre favorablement et offrir une cuisine maison.

 

Des prix abordables et accessible à tous

Si le point de vente se trouve au coeur du quartier de Confluence, en revanche il se veut accessible en terme de prix : « En tant qu’habitant de Confluence, je connais bien les alentours et le quartier est extrêmement mixte. Nous aimons l’authenticité, le savoir-faire des producteurs et partager des découvertes. Au niveau des prix, nous nous situons ≈ 20% au dessus de Carrefour et ≈ 20% en dessous d’une épicerie fine comme Cellerier à Confluence.

Dans le quartier, peu de magasins proposent des produits comme les nôtres (fromage…), il y a donc un marché à saisir dans ce domaine. » Nous indique Bertil Bernardin par téléphone.

Horaires épicerie :

Du Lundi au Vendredi
10h30 – 14h30
16h30 – 19h30

Le samedi :

10h30 – 17h30

​Horaires restauration :

Du Lundi au Vendredi
11h45 – 14h00

La « Maison du Bon Vivant » a ouvert ses portes ce matin à 10 h et sera ouverte tous les jours de la semaine de 10 h à 18 h durant la période sanitaire. Et le samedi de 10 h 30 à 17 h 30.

G. Zerbone

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.