Une décoration intérieure 100% lyonnaise signée Tompsett

Lyonnais de cœur ou d’adoption, l’équipe de TooLyon est aujourd’hui répartie aux 4 coins de la France. Peut-être que vous aussi vous avez dû par nécessité vous expatrier de la capitale des Gaules ? À tous les nostalgiques de Lugdunum ou à nos locaux les plus chauvins, nous vous proposons nos pépites artistiques coup de cœur pour célébrer la ville lumière dans votre intérieur.

Les œuvres lyonnaises signées Michael Tompsett

 

Connu sous le pseudonyme d’Artpause, l’artiste britannique Michael Tompsett s’est lancé après une carrière de 12 ans dans le design éditorial à Londres chez Condé Nast, dans une œuvre artistique majeure : les « City Skylines ». Exilé dans le sud de l’Espagne, l’artiste est à l’origine de cette tendance graphique, aujourd’hui devenue mondiale.

City Skylines

City Skylines pour Horizons de villes est une série d’œuvres graphiques présentant les plus emblématiques villes du monde à travers une vue d’horizon ou de coupe des monuments patrimoniaux les représentant. Aux côtés de Paris, Lille ou encore Toulouse, l’artiste anglais dépeint Lyon et ses monuments dans un style qui lui est bien propre : une aquarelle épurée mi-figurative, mi-abstraite et résolument contemporaine. Copié par des dizaines d’artistes à travers le monde, la patte de Tompsett est pourtant inimitable et ses œuvres régulièrement exploitées dans les médias, les films et les séries.

Les classiques affiches et tableaux de Lyon

 

La City Skyline lyonnaise s’invite dans toutes les pièces de la maison et vous offre la plus belle vue sur les édifices emblématiques de la ville, de l’hôtel au Musée des Confluences en passant par la Cathédrale Saint-Jean-Baptiste, la Place Bellecour ou encore le pont Raymond-Barre. Les skylines de Thompsett peuvent être imprimées sur toile qualitative 100% coton (390 g/m2) avec un traitement spécial anti-UV permettant de fixer la toile dans une pièce de vie particulièrement exposée au soleil. Comptez environ 130€ pour une toile signée de Thompsett d’un mètre sur 70cm.

Plus accessibles, l’horizon lyonnaise au format poster (à encadrer ou non) s’affiche à partir de 46€ aux mêmes dimensions et pour une impression exploitant la même technologie que celle utilisée dans les reproductions de musées (restitution fidèle des couleurs et noirs profonds) avec un papier dense de 200 g/m2). Ici, un poster de Lyon en coupe à la fois chic et sobre tout en noir et blanc. Parfait pour un salon design ou bien pour agrémenter la décoration d’un bureau épuré. De nombreuses dimensions et options sont disponibles afin de réaliser un tirage sur-mesure sur https://www.photowall.fr/affiches.

Oser le mur peint lyonnais

Mais notre plus gros coup de cœur est incontestablement la déclinaisons XXL de la skyline de Lyon version mur peint contemporain : l’œuvre lyonnaise de l’artiste est disponible sous forme de rouleaux de papiers peints imprimés sur-mesure afin de créer un décorum saisissant et immersif sur un pan de mur complet.

Pied de nez au mur des Canuts !

Les murs tapissés façon Skyline ne sont pas sans nous rappeler les gigantesques murs peints en trompe-l’œil qui font partie intégrante de la culture artistique et architecturale contemporaine du centre-ville. Réalisés par le collectif d’artistes de la Cité de la Création, les murs peints grandeur-nature dont l’emblématique mur des Canuts du plateau de la Croix-Rousse, font partie de l’ADN lyonnaise.

Reconnu internationalement pour son gigantisme, le mur des Canuts est une fresque peinte de plus de 1.00m2 qui recouvre une façade aveugle d’un immeuble situé à l’angle de boulevard des Canuts et de la rue Denfert Rochereau dans le 4ème.

Mise en perspective des édifices les plus imposants de Lyon

Tompsett a évidemment réalisé une interprétation partiale de l’horizon lyonnaise pour réalises cette collection de murs peints et d’affiches. Tous les édifices du lyonnais n’y sont pas représentés, et leur ordre d’apparition est lui aussi subjectif.

Néanmoins, la fresque urbaine permet de remettre en perspective le gigantisme de certains édifices de la ville comme la tour de la Part-Dieu bâti en 1977 et culminant à 165 mètres de hauteur. C’est le 3ème plus grand édifice lyonnais après les tours « To Lyon » (170m) et « Incity » (202 mètres) elles aussi représentées par l’artiste.

La tour métallique de Fourvière et ses 86 mètres de haut ainsi que la Basilique Notre-Dame (46m) descendues de son promontoire, et la Primatiale Saint-Jean sont des naines à côté des nouveaux buildings lyonnais !

Souvent imité, mais jamais égalé

La collection de Tompsett est de loin la plus aboutie. De nombreux designers se sont essayés à la vue en coupe de Lyon avec un résultat « mitigé » pour des représentations plus figuratives et moins « artistiques », bien éloignées du cachet des skylines originelles.

Sans le vouloir, les affiches, posters et papiers-peints de Michael Tompsett contribuent à faire rayonner Lyon à travers le monde. Notre belle cité était d’ailleurs classée par la célèbre revue américaine de voyage, « The Conde Nast Traveler », comme étant la 2ème plus belle ville du monde derrière Kyoto au Japon en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.