Un jeudi 11 avril, synonyme de grève des éboueurs de Lyon ?

En désaccord avec certaines décisions de Pizzorno environnement (sous-traitant de la métropole, concernant le ramassage des poubelles), les éboueurs de la ville devraient, une fois de plus, maintenir leur grève ce jeudi 11 avril 2019. Membres de la société « Pizzorno », ils vont se rassembler dans l’après-midi devant l’hôtel de la métropole.    Depuis près d’une […]

En désaccord avec certaines décisions de Pizzorno environnement (sous-traitant de la métropole, concernant le ramassage des poubelles), les éboueurs de la ville devraient, une fois de plus, maintenir leur grève ce jeudi 11 avril 2019. Membres de la société « Pizzorno », ils vont se rassembler dans l’après-midi devant l’hôtel de la métropole. 

 

Depuis près d’une semaine, les éboueurs de Lyon travaillent aux ralenti. Ce mercredi, des représentants des salariés ont même rencontré la société Pizzorno, afin de régler ce problème le plus rapidement possible. C’est depuis le 2 avril dernier que ce mouvement a débuté et que les employés ont décidé de se mettre en grève, pour obtenir une nouvelle revalorisation salariale de 300 euros nets, mais aussi de meilleures conditions de travail.

Pour ce faire et poursuivre le bras de fer, les représentants ont annoncé un tout nouveau rassemblement ce jeudi à partir de 17 h, juste devant l’hôtel de la métropole dans le 3e arrondissement de la ville. Avec cette initiative, ils comptent avoir une discussion afin de s’adresser « aux élus, leur demander d’agir rapidement et ainsi trouver les bonne solutions ». 

« Mettre les poubelles à l’extérieur des immeubles »

Suite à cette nouvelle, la ville a tenu à rassurer les habitants des 3e, 6e et 8e arrondissements ainsi que ceux de Bron, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne. Leur mission, déposer ses poubelles à l’extérieur des immeubles, dans le but de gagner du temps et faciliter le ramassage des éboueurs qui ne font pas tous grève, au contraire. Selon la métropole, « le service de ramassage fonctionne à moitié de ses capacités humaines et matérielles ». Pour remédier à ce petit fléau, Pizzorno vient de faire appel à des éboueurs de la ville de Valence, pour venir donner un coup de main, dans une période assez délicate pour les éboueurs lyonnais.

Les grévistes invitent les riverains pour la manifestation

Malgré tout, les représentants des éboueurs lyonnais ont même passé un message aux riverains, en leur proposant de venir les rejoindre et ainsi participer au mouvement ce jeudi à 17 h. Durant la manifestation du jour, ayant eu lieu ce mercredi après-midi, un syndicat des éboueurs a assuré que la direction de Pizzorno n’a pour le moment, pas bougé le petit doigt. « On en est à une semaine de grève, les poubelles s’entassent et il n’y a pas le moindre début de proposition de la part de la direction. C’est incroyable ». Dernier point à savoir, jeudi, les forces de l’ordre pourront intervenir pendant la manifestation, seulement si cette dernière se déroule sur la voie publique, comme a précisé la Préfecture dans un communiqué.

G. Zerbone

 

Source Image Une : Rue89Lyon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.