Se déplacer à Lyon : les alternatives au métro pour se rendre d’un point A à un point B

La cité des gones ne manque pas de desservir chaque recoin de diverses manières dont le transport en commun est réputé pour son coût avantageux. Il n’y a pas que le métro qui assure cette fonction bien qu’il fonctionne dès 5 heures du matin à minuit. En famille, en couple ou seul, pour vous rendre d’un endroit A à un lieu B, tout est fait pour agrémenter votre déplacement. Il vous est même possible de profiter des découvertes pendant votre trajet.

Se déplacer en velo à Lyon

Lyon et ses transports habituels

Enfin, vous atterrissez avec vos enfants dans la capitale de la gastronomie et il vous faut maintenant rejoindre votre logement pour vous reposer. Pour votre première fois, vous jouez l’assurance, le taxi est le meilleur moyen de locomotion avec vos bagages pour retrouver vite le quartier où vous allez séjourner. Bien qu’il coûte un peu cher, il s’agit en revanche de la solution la plus pratique. Sinon, une alternative qu’optent souvent les couples ou les voyageurs en solo pour réaliser le trajet entre l’Aéroport Saint-Exupéry et le centre ville est l’autopartage. Pour une astuce économie et à la fois écolo, un système de voiture électrique est mis en location à l’aéroport.

Une fois installé à Fourvière, au Vieux-Lyon, dans les 1er et 2nd arrondissements, à Croix-Rousse ou à Guillotière quelques heures après, vous pouvez aller d’un quartier à un autre en Vélov. Si vous jugez un petit exercice avant de profiter la quiétude et la nature au Parc de la Tête d’Or, la première option vous est proposée moins chère. La deuxième vous épargne l’effort physique, et ces deux mécanismes fonctionnent 24/24. Mais savez-vous que la ville dispose également de city bus ? Le circuit compte 13 arrêts et part à l’angle de la Rue Victor Hugo dans la Place Bellecour pour passer au coeur de la Fête des Lumières. Un parcours de 90 min à partir de 9h30 jusqu’à 17h30.

Sillonner Lyon de façon originale

La capitale des Gaules est arrosée par la Saône à l’Ouest et le Rhône à l’Est, ce qui a permis d’observer Lyon sous un autre angle. Vous voulez vous rendre à Confluence à la découverte du  » nuage de Cristal  » ? Vous pouvez profiter du trajet pour apprécier les quartiers historiques vus à bord d’un bateau. Les navettes relient ce quartier depuis Vaise en passant par 2 arrêts dont Saint-Paul et Bellecour. Par contre si vous aimez la vue en hauteur pour retourner à Fourvière après une visite du Vieux-Lyon, vous adorerez le funiculaire. Votre câble-car franchit la plus forte des pente parmi les 5 trajets construits pour cet effet autrefois.

L’idée est de permettre à aux passagers d’admirer la beauté de l’horizon qui donne sur les Alpes. Une autre ligne existe pour ce type de transport qui relie Vieux-Lyon et Saint-Just que vous pouvez prendre jusqu’à minuit. Tout est en effet mis au profit des usagers pour rendre agréable leur déplacement dont le WagonBar en fait partie. Une autre manière d’apprécier un déjeuner ou un dîner à bord d’un bus à étage joliment aménagé. Pendant 3 heures, vous êtes embarqués dans les différentes atmosphères des quartiers.

En plus de faire ses preuves avec cachet en tant que ville gastronomique, Lyon se montre encore plus écologique avec ses bus électriques autonomes. Sans chauffeur, ils circulent à Confluence et peut être pris au Pôle loisirs pour vous amener à l’extrémité sud du quartier. Ils passent par Charlemagne, passerelle, Salins Sucrière et Magellan. On oublie pas non plus le service des trottinettes électriques en libre service, mis en place par la société californienne Lime. Vitesse de 24 km/h et autonomie de 50 kilomètres pour 15 centimes la minute. Vous pouvez aussi penser à acheter la vôtre. N’hésitez pas à consulter les différents comparatifs de patinettes électriques pour trouver la bonne !

deplacer sans polluer

Lyon en transport en commun

Les lignes d’autobus lyonnais comptent dans les 130, lesquelles sont renforcées par des minibus dédiés aux personnes à mobilité réduite. Il vous est alors facile de trouver un pour tout déplacement dans les 59 communes de la métropole et 14 autres environnantes en sus. Ainsi, en descendant dans la gare Part-Dieu, pour atteindre le quartier de la Croix-Rousse, vous pouvez prendre le bus 33. Vous descendez à l’arrêt Hôpital du quartier et vous vous trouvez dans une colline réputée pour ses pentes.

C’est là-bas où niche la Maison des Canuts, symbole de la soierie lyonnaise. Le bus n’est toutefois pas la seule locomotion rapide et pas chère pour vous faire visiter Lyon, il y a aussi le tramway. Le réseau comporte 6 lignes de 107 stations dont T1 relie le Sud au Nord pour aller à Villeurbanne. La T2 traverse le 2e, 7e et 8e arrondissement tandis que la T3 dessert la gare Part-Dieu, et T4 va de l’Université Lyon 1 à l’Hôpital Feyzin. Vous prenez le T5 pour tout déplacement à l’Est, et Rx pour toute liaison de la Gare Part-Dieu à l’Aéroport Saint-Exupéry. Dans tous les cas, pour mieux apprécier le Vieux-Lyon, une balade à pieds permet de découvrir la longue traboule ou les sites emblématiques de cette partie de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.