Réouverture de la ligne Lyon – Montréal : l’Amérique sans escale

Programmée pour le 11 décembre, la réouverture de la ligne Lyon-Montréal témoigne d’une volonté commune de reprendre les relations touristiques, commerciales et surtout diplomatiques entre la France et le Canada.  

Pour marquer le pas, Caroline Proulx, ministre du tourisme du Québec, est venue à Lyon, après une escale à Paris, pour présenter ses objectifs et faire un point sur les mesures sanitaires en vigueur pour la reprise des vols. Son déplacement, marquant le premier voyage à l’étranger d’une ministre du gouvernement du Québec, souligne l’importance du marché français -premier marché Outre-mer du Québec- pour la relance du secteur touristique bilatéral. Elle a également mis l’accent sur la nécessité de reprendre au plus vite les relations de longues dates entretenues par la France, et spécifiquement la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec la province québécoise.

Avant la pandémie, la ligne Lyon-Montréal représentait entre 3 à 6 rotations par semaine et affichait clairement l’objectif à terme d’un vol quotidien. En dehors du Hub de Paris Charles de Gaulle, cette ligne stratégique constitue en effet le seul vol sans escale et ouvert toute l’année par la compagnie Air Canada en partance de la France. Pour les lyonnais, elle représente plus concrètement une liaison directe entre l’aéroport de Saint-Exupéry et l’Amérique du Nord.     

Suite à la réouverture récente des frontières du Canada, la ministre a également tenu à rassurer le public français sur l’alignement entre le plan sanitaire européen et canadien, dont les procédures de contrôle sanitaire sont “quasiment” similaires. Elle a aussi émis que le Canada, avec un taux de vaccination de 88%, faisait partie des 10 pays les mieux protégés contre la pandémie.   

Une nouvelle ligne plus accessible avec 5 vols par semaine

 

Pour assurer cinq vols par semaine, la compagnie Air Canada a affecté à la ligne un Airbus A330-300 tri-classes doté de 297 places.

Adapté à tous les budgets, les passagers pourront accéder facilement à plus d’une cinquantaine de destinations sur Montréal et bénéficier de correspondances facilitées vers les grandes villes des Etats-Unis (Los Angels, New York, Las Vegas ou Miami…) ainsi que vers Mexico ou encore Cancun.

Pour Tanguy Bertolus, président du directoire de Lyon Aéroport, l’occasion est toute indiquée pour rétablir les liaisons entre les stations de ski françaises et le marché nord-américain et inversement pour permettre aux français de profiter des activités hivernales au Québec

Dans la perspective de réanimer le fret entre les deux partenaires, la ligne se rapprochera également des attentes des entreprises échangeant avec l’Amérique du Nord et proposera des tarifs plus attractifs aux passagers de la classe affaires.   

Les nouvelles mesures sanitaires

Durant son discours, la ministre québécoise a souligné que pour entrer sur le territoire canadien, les passagers devraient se munir de l’équivalent d’un pass sanitaire, attestant de deux doses de vaccins complétées, sur l’application ArriveCAN ainsi que d’un test PCR de moins de 72 heures. Elle confirme ainsi qu’aucune quarantaine ne sera imposée à l’arrivée mais que les passagers peuvent tout de même être sujet à des tests aléatoires. 

Avec le lancement des réservations, les voyageurs doivent avoir effectué leur vaccination dans un délai de quatorze jours avant leur arrivée sur le territoire canadien. La compagnie Air Canada applique également une nouvelle politique de remboursement sur tous les billets achetés. 

L’Autorisation de Voyage Électronique (AVE) pour le Canada

Accessible à moins de 20 par personne, la demande d’AVE Canada permet de remplacer le passeport et le visa pour les personnes désirant passer des vacances, faire un voyage d’affaires ou visiter des proches. Notons que les mineurs et les enfants doivent aussi posséder une AVE pour voyager au Canada. Par ailleurs, l’AVE n’est pas nécessaire pour ceux qui transitent en train, en voiture, en bus ou en bateau de croisière. 

Pour recevoir l’AVE Canada officiel par courriel, généralement attribué sous 3 jours, il faut commencer par remplir un formulaire en ligne, qui prend 10 mn à compléter, puis s’acquitter des frais par virement bancaire, Mastercard, carte Visa ou encore via Paypal. Il faut également préciser que l’AVE Canada est valable pour une durée de cinq ans mais que chaque séjour ne doit pas dépasser une durée de six mois.  

Dans le cas où vous souhaitez vous rendre au Canada dans un délai très court, il faudra compter environ 17€ de frais supplémentaires par personne pour une demande d’AVE en urgence. Bonne nouvelle pour les départs précipités ou réunions de dernière minute, la procédure de demande d’AVE Canada en urgence permet d’obtenir une autorisation en moins de 20 minutes. Cette procédure accélérée est aussi valable durant les weekends, les jours fériés ou encore durant les heures de nuit. 

Pour obtenir son autorisation il faudra notamment être ressortissant européen, ne pas s’engager dans une relation de travail avec un organisme canadien ou encore respecter les conditions de sécurité liées au Covid et à l’immigration… Après traitement de la demande, le voyageur est notifié par SMS ou par e-mail et pourra alors directement effectuer un enregistrement pour un vol à destination du Canada.      

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.