Située dans le sud-est de la France, au confluent du Rhône et de la Saône, Lyon regorge de nombreux endroits à explorer et d’une multitude d’activités. Avec ses musées, ses monuments, ses spécialités culinaires ou encore ses parcs, cette commune française est une destination très prisée par les Français ainsi que les étrangers.

En raison du cadre de vie unique qu’elle offre, on ne se lasse jamais de la découvrir ou la redécouvrir en solo, en amoureux ou en famille. Mais, que faire concrètement une fois à Lyon ? Découvrez dans ce guide les meilleurs lieux à visiter et les activités à réaliser dans la ville pour profiter au maximum de votre séjour.

Faire le tour des quartiers phares Lyonnais

Lyon est une ville millénaire dont l’histoire et la culture sont très riches. Elle est d’ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette ancienne capitale des Gaules du temps de l’Empire romain dispose aujourd’hui de nombreux quartiers que vous ne voudriez pas manquer de visiter si vous vous rendez dans la ville.

Le Vieux Lyon

Encore appelé quartier Saint-Jean, le Vieux Lyon est sans doute le quartier le plus charmant et le plus romantique de la ville. Une partie de cette localité date de l’époque médiale et l’autre de la période de la Renaissance.

On retrouve dans ce quartier historique de la ville de petites rues pavées, une grande Cathédrale (la primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne) les fameuses « traboules du Vieux Lyon » et plusieurs musées atypiques (vous trouverez un peu plus bas plus de détails). Le Vieux Lyon ayant traversé les âges, il présente un charme tout particulier.

La Croix-Rousse

Si le Vieux Lyon a pu rester quasiment intact au fil des années, un autre quartier historique de la ville a presque le même mérite. Il s’agit du quartier de la Croix-Rousse. Il est situé sur une colline du même nom, qui est aussi surnommée colline qui travaille. La colline doit ce surnom aux canuts (ouvriers de la soie) qui avaient fait de ce lieu un véritable bastion pendant leur révolte.

Cependant, le quartier Croix-Rousse doit son nom aux tuiles rouges qui enjolivent le toit des immeubles qu’on y trouve. Il est principalement animé par des ateliers de soieries traditionnels et des boutiques de jeunes créateurs. En explorant ce quartier, vous commencerez à toucher du doigt l’authenticité de la culture lyonnaise.

croix rousse lyon

Fourvière

Fourvière est le plus ancien lieu occupé par l’homme à Lyon. Les Romains avaient choisi de s’installer en 43 avant Jésus-Christ dans cette zone pour y fonder Lugdunum. Ce quartier fait partie du territoire nommé colline de Fourvière ou colline qui prie, en opposition à la colline qui travaille.

Dominant le vieux Lyon et la Saône, Fourvière est le point le plus haut de la cité. Le quartier abrite plusieurs ruines romaines. C’est un des plus prodigieux regroupements de vestiges religieux et archéologiques. Vous vous en voudrez certainement si vous les manquez lors d’une visite à Lyon.

La Presqu’île

Le quartier de la Presqu’île de Lyon est au cœur de la ville. Il occupe l’espace entre les deux rivières, le Rhône et la Saône. On retrouve dans cette zone très attractive d’importants monuments et de nombreux bâtiments historiques datant du 19e siècle. Ces derniers sont souvent peints dans des couleurs pastels et ils disposent de jolis balcons ornés.

La majorité de ces constructions héberge des restaurants et des boutiques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la Presqu’île de Lyon est une zone idéale pour le dîner et le shopping. Néanmoins, l’Hôtel Dieu, la Place Bellecour, le Musée des Beaux-Arts ou encore la grande synagogue de Lyon sont aussi des pépites architecturales qui font de ce quartier une destination incontournable pour les touristes.

Visiter les lieux touristiques de Lyon

Maintenant que vous avez une idée des quartiers phares de Lyon qui méritent le détour, voici quelques lieux touristiques très prisés de la ville. Vous pouvez en découvrir quelques-uns dans la vidéo suivante. N’hésitez pas à inscrire la visite de ces endroits sur votre liste des choses à faire à Lyon pour y passer un séjour inoubliable.

La basilique Notre-Dame de Fourvière

La basilique Notre-Dame de Fourvière est une icône de Lyon. Il s’agit d’une œuvre architecturale très remarquable qui est dédiée à la Vierge Marie. Elle offre une très belle vue sur la ville. Certains habitants l’ont surnommée l’éléphant à l’envers en raison de ses quatre tours qui évoqueraient les pattes de l’un de ces énormes mammifères. Pour d’autres Lyonnais, ces quatre tours représentent les vertus cardinales à savoir :

  • La Prudence, illustrée par la tour Nord-Est ;
  • La Force, représentée par la tour Nord-Ouest ;
  • La Tempérance, rattachée à la tour Sud-Est ;
  • La Justice, symbolisée par la tour Sud-Ouest.

On retrouve à l’intérieur de l’édifice deux églises superposées auxquelles on peut accéder en passant par le parvis. Tout le bâtiment représente un symbole de l’attachement des Lyonnais à la Vierge Marie.

Classée monument historique, la basilique Notre-Dame de Fourvière accueille chaque année plus de 2,5 millions de visiteurs et pèlerins qui viennent des quatre coins du monde. La basilique est accessible tous les jours et la visite des lieux est entièrement gratuite.

La primatiale Saint-Jean de Lyon

La primatiale Saint-Jean-Baptiste de Lyon, communément appelé la cathédrale Saint-Jean et que nous avons mentionnée plus tôt, est l’un des édifices incontournables du pittoresque Vieux-Lyon. Elle se visite gratuitement tous les jours au même titre que la basilique Notre-Dame de Fourvière. Cette cathédrale dispose d’une horloge astronomique du 14e siècle qui sonne plusieurs fois par jour.

On y retrouve une des plus grandes collections d’objets et de reliques religieuses qui datent pour la plupart de l’époque byzantine. Ainsi, lorsque vous visiterez cette œuvre d’art architecturale construite entre le 12e et le 14e siècle, vous aurez l’impression de remonter dans le temps.

Les traboules historiques de Lyon

Les traboules sont des passages couverts réservés aux piétons et qui permettent de circuler d’une rue à l’autre en passant à travers des habitations, des cours et des escaliers. Elles ont été fort utiles à la population lors de la Seconde Guerre mondiale et pendant la révolte des canuts. On en compte plus de 200 dans la vieille ville et plus de 500 dans tout Lyon.

Plusieurs de ces passages « secrets », obscurs et mystérieux sont aujourd’hui fermés. Cependant, de nombreuses traboules de Lyon restent ouvertes au public. En empruntant ces passages, vous remonterez au temps des grandes forces qui ont rendu la ville riche et célèbre. Vous revivrez tout simplement l’histoire de ces grandes familles lyonnaises et italiennes qui ont laissé leurs empreintes.

Le Mur des Canuts

Réalisé en 1987 par la Cité de la Création, le mur peint des Canuts est situé dans le quartier de La Croix-Rousse. Le tableau représente le quartier des Canuts lui-même. Il s’agit d’une fresque qui recouvre toute la façade d’un immeuble et mesure au total 1200 mètres carrés. Avec une telle surface, c’est certainement la plus grande fresque d’Europe.

Cependant, sa particularité ne réside pas seulement dans sa grandeur. Il se démarque notamment en raison de son caractère évolutif. En effet, le Mur des Canuts a été actualisé pour la première fois en 1997 pour ensuite connaître d’autres ajustements selon les transformations du quartier.

Ainsi, on peut remarquer par exemple qu’un jeune homme qui portait initialement un vélo a été remplacé quelques années plus tard par un jeune papa. Maintenant, c’est à vous de jouer quand vous serez face à ce gigantesque mur à Lyon. Essayez de trouver le petit théâtre de Guignol ou encore le vélo’v incrusté dans le dessin.

Mur des Canuts de Lyon

Le théâtre antique de Lugdunum

Parmi les nombreux sites au charme singulier qui ont permis à Lyon d’être inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, on peut citer le théâtre antique de Lugdunum. Il s’agit d’un monument romain adossé à la colline de Fourvière. Si vous souhaitez avoir un rendez-vous historique incontournable à Lyon, rendez-vous à cet endroit et vous ne serez pas déçu.

Construit en l’an 15 avant Jésus-Christ, ce monument est le plus ancien Grand Théâtre de France. À l’origine, le bâtiment faisait 27 mètres de diamètre et possédait plusieurs colonnes et une statue de femme. En tout, il comptait 4700 places avant son agrandissement sous l’empereur Hadrien en 120. Ainsi, sa capacité est passée à 10 700 places, faisant ainsi de lui l’un des plus grands théâtres romains ayant jamais existé en Gaule. Il était notamment réservé aux spectacles de comédie et de tragédie.

Il s’agit d’un site archéologique qui vous plongera au cœur du passé lyonnais. Si vous effectuez votre visite en été, vous aurez l’occasion d’assister au festival des Nuits de Fourvière qui s’organise sur les lieux. Cependant, ne vous arrêtez pas seulement au théâtre antique. Profitez de votre visite pour vous rendre au musée Lugdunum. Il possède une des plus riches collections archéologiques de l’hexagone.

Découvrez d’autres lieux emblématiques de Lyon

Si Lyon est la deuxième ville culturelle de France après Paris, ce n’est pas sans raison. La cité dispose après tout d’une riche histoire de plus de 2000 ans. Cela fait qu’aujourd’hui, ses visiteurs peuvent se rendre dans une multitude d’endroits pour découvrir son potentiel. Outre les lieux touristiques précédemment énumérés, voici d’autres sites emblématiques qui attirent souvent l’attention des touristes.

Les berges du Rhône et de la Saône

Rappelez-vous que Lyon est traversée par deux cours d’eau. La ville a su valoriser leurs berges pour en faire un magnifique lieu de détente. Grâce aux aménagements effectués, vous prendrez plaisir à vous balader le long du Rhône et de la Saône. Lieu de promenade de choix par les jours de beau temps, vous pourrez y contempler les Lyonnais qui manœuvrent leurs grandes péniches.

Depuis cet endroit, on dispose également de splendides vues sur la ville. Si vous êtes assez sportif, vous pourrez même profiter de l’occasion pour aller faire un tour dans l’un des skate parks qui jalonnent le parcours. Voici une petite astuce : si vous êtes en famille ou entre amis, pensez à vous réunir près du pont de la Guillotière qui traverse le Rhône. On y passe de merveilleux moments les soirs d’été et de printemps.

La place Bellecour

La place Bellecour est l’un des lieux emblématiques de Lyon à ne pas manquer. C’est un endroit de rendez-vous que les Lyonnais apprécient fort bien. On retrouve à son centre la statue de Louis XIV assis sur son cheval. Elle fut construite en 1713 en l’honneur au Roi Soleil. Un peu plus loin, vous trouverez aussi la statue du Petit Prince et de son auteur Antoine de Saint-Exupéry.

Cette vaste esplanade de terre rouge est reconnue comme la plus grande place piétonne d’Europe. L’endroit offre une magnifique vue sur Fourvière. Si vous visitez la place en hiver, ne manquez pas de faire un tour sur la grande roue de Bellecour. Vous pourrez ainsi découvrir toute la ville éclairée. De même, on retrouve une patinoire sur les lieux à Noël.

Si vous vous rendez à Lyon en été ou au printemps et que vous souhaitez faire du shopping, faire la tournée des bars, aller au ciné ou tout simplement visiter Lyon, sachez que tout part de Bellecour. En effet, il s’agit du point kilométrique 0 de la ville. Autrement dit, c’est à partir de ces lieux que les distances sont calculées. Pendant votre passage à la place de Bellecour, profitez-en pour vous rendre l’office du tourisme. Ce sera pour vous l’occasion de prendre une carte de la ville !

Place Bellecour à Lyon : Que faire ?

La place des Terreaux

Située dans le quartier de la Presqu’île, la place des Terreaux est un lieu où l’on retrouve une magnifique fontaine construite en 1885 (la fontaine Bartholdi). Cette dernière est inscrite au titre de monument historique. L’endroit était fermé en raison des travaux de rénovation. L’objectif était de redonner de la noblesse à ce lieu mythique de Lyon.

Maintenant que les travaux sont terminés, on retrouve une nouvelle place entièrement actualisée du sol jusqu’à la fontaine. Avec le nouveau jeu de lumière qu’elle accueille, cette place devrait être l’une des meilleures attractions de l’édition 2020 de la fête des Lumières.

Le Grand Hôtel-Dieu

Situé dans le quartier de la presqu’île, l’Hôtel-Dieu est un bâtiment emblématique de Lyon. Il a d’ailleurs abrité à une époque le premier hôpital de la ville. Aujourd’hui, le bâtiment est entièrement restructuré. Il accueille désormais la Cité de la Gastronomie, un hôtel de luxe ainsi que des boutiques et des restaurants.

L’Aquarium de Lyon

Si vous décidez de visiter Lyon en famille, ne manquez pas de faire un détour à l’Aquarium de la ville. Il s’agit sans aucun doute de l’attraction ludique et culturelle qui émerveille le plus les jeunes. On y retrouve plus de 5 000 poissons qui sont répartis dans une cinquantaine de bassins.

Parmi ces derniers se trouve la fameuse fosse aux requins. Laissez vos enfants nourrir ces prédateurs hors du commun lors de votre visite afin qu’ils en gardent d’inoubliables souvenirs. Rassurez-vous, ils ne craignent rien. L’endroit est sécurisé.

Faites du shopping à Lyon

Vous aimez faire du shopping ? Vous en aurez pour votre compte lors de votre visite à Lyon. On retrouve dans la ville plusieurs centres qui valent le détour. Faisons ensemble le tour de ces endroits où vous pouvez faire les magasins.

Le centre commercial – Confluence

Ouvert depuis le 4 avril 2012, le pôle de commerces et de loisirs Confluence accueille près de 10 millions de visiteurs par an. On y retrouve 75 différentes boutiques, 26 restaurants, un hôtel de 150 chambres, un multiplexe UGC avec 14 salles de cinéma et un parking de 1400 places. Avec plus de 53 000 m² de surface de vente, ce centre commercial offre également de nombreux espaces de loisirs inédits comme :

  • Le mur d’escalade ;
  • Le fitness club ;
  • Le spa.

On y retrouve même des ateliers-cours de cuisine auxquels on peut participer en toute sérénité. Placé sous le signe du bien-être et de la détente, ce centre bénéficie d’une architecture unique. Sa gigantesque toiture laisse pénétrer la lumière naturelle du jour pour éclairer les divers services proposés pour un shopping 100 % plaisir.

Le Centre de Shopping La Part-Dieu

En dehors du centre commercial Confluence, vous pouvez faire vos achats au centre commercial de La Part-Dieu. Situé face à la gare du même nom, c’est le plus grand centre commercial de France. Il a été ouvert depuis 1975 et n’a cessé de s’agrandir jusqu’à ce jour. Il accueille ainsi les plus grandes marques dans divers domaines du sport, de la beauté ou encore de la mode.

Concrètement, cet édifice du quartier de la Part-Dieu comptait plus de 40 enseignes de restauration et un cinéma. Avec les derniers réaménagements du centre, il accueille une nouvelle extension de près de 32 000 m² pour permettre au complexe de passer à une superficie commerciale de 159 000 m². Imaginez donc tout ce que vous pourrez faire dans ce grand établissement lyonnais.

Le marché alimentaire des Halles de Lyon Paul Bocuse

Les Halles de Lyon sont un haut lieu du savoir-faire culinaire qui compte une soixantaine de commerçants venus ravir vos papilles gustatives. Dans ce repère de la gastronomie lyonnaise, retrouvez :

  • Des fromagers ;
  • Des épiceries fines ;
  • Des chocolatiers pâtissiers ;
  • Des traiteurs…

Situées non loin de la gare Part-Dieu dans le 3e arrondissement de Lyon, les Halles de Lyon Paul Bocuse ouvrent leurs portes de 7 h à 22 h 30 en semaine et restent fermées les lundis. Les dimanches et les jours fériés, cette institution mythique reste accessible de 7 h à 13 h. Vous êtes certain d’acquérir d’excellents produits de très bonne qualité.

Voulez-vous goûter aux quenelles lyonnaises ? Peut-être souhaitez-vous simplement vous faire plaisir avec de la bonne charcuterie. Dans un cas ou l’autre, vous trouverez dans cet immense marché couvert tout ce dont vous avez besoin. Surtout, n’oubliez pas de commander la délicieuse tarte aux pralines. C’est le dessert typique des Lyonnais.

halles de Lyon Paul Bocuse
Source de l’image : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Halles_de_Lyon-Paul_Bocuse_001.jpg

Le marché alimentaire St-Antoine Célestins

Retrouvez face au Vieux-Lyon le grand marché alimentaire de Lyon. Nommé St-Antoine Célestins, ce centre accueille des étals de fermiers et de petits producteurs maraîchers. On y compte une centaine de commerçants très accueillants. Dans ce marché qui se déploie le long de la Saône, vous pouvez acquérir une multitude de produits comme :

  • Les fruits et légumes ;
  • Les fleurs ;
  • Les pâtisseries ;
  • Les pains ;
  • Les volailles ;
  • Les poulets rôtis ;
  • Les charcuteries…

Dans ce marché, vous trouverez quasiment tous les produits régionaux offerts à des prix très compétitifs. Dans une atmosphère conviviale, vous pouvez flâner de stand en stand pour effectuer vos achats tout en profitant des conseils avisés des vendeurs. Faire un tour au marché alimentaire St-Antoine Célestins, c’est profiter d’une véritable expérience d’art de vivre.

L’Atelier de Soierie

Non loin de la place des Terreaux, allez à la découverte d’un atelier où la soie dévoile ses secrets. Loin de ce que vous pouvez penser, la soie à Lyon ne tourne pas seulement autour des canuts et des métiers à tisser Jacquard. Lors de votre visite à Lyon, ne manquez pas de faire un tour dans l’Atelier de Soierie. Vous y verrez les techniques centenaires qui permettent d’obtenir d’authentiques tissus de soie colorés.

Au lieu des bistanclaques (métier à tisser lyonnais), vous trouverez plutôt des tables de travail où des artisans passionnés mettent en couleur des carrés de soie. Ces spécialistes font le nécessaire pour perpétuer l’histoire textile lyonnaise.

La visite de cet atelier sera d’ailleurs pour vous l’occasion de découvrir l’impression au cadre. Il s’agit d’un procédé qui se rapproche de la sérigraphie. En quelques minutes, vous verrez de véritables œuvres d’art éclore sous vos yeux. Pour immortaliser votre passage à l’Atelier de Soierie, pensez à acheter au fabricant l’une des multiples œuvres textiles disponibles.

Visiter les principaux musées de la ville

Peut-on visiter Lyon sans faire un tour dans ses musées ? Certainement pas. Lors d’une visite de la ville, voici les principaux lieux d’art, d’histoire et d’exposition qui valent le détour pour se replonger dans la riche histoire lyonnaise.

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon

Pendant votre week-end à Lyon, vous devriez inclure dans votre programme la visite du Musée des Beaux-Arts. Il est situé dans le quartier de la presqu’île et plus précisément sur la place des Terreaux. On retrouve 70 salles dans ce musée classé monument historique.

Dans ces salles sont disposées plusieurs collections de sculptures et de peintures européennes datant du 14e au 20e siècle. Une partie des œuvres que l’édifice héberge est consacrée à l’Antiquité. Ces objets et reliques sont notamment sur le thème de l’Égypte. C’est le cadre parfait pour les amoureux d’histoire et les amateurs du pays des pharaons.

musee des beaux arts lyon
Source de l’image : Musée des Beaux-Arts de Lyon – Photo Corentin Mossière / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Le musée Miniature et Cinéma

Unique en France, sinon en Europe, le musée Miniature et Cinéma est situé au cœur du Vieux Lyon près de la Cathédrale Saint-Jean. Ce musée spécial réunit deux passions de l’artiste Dan Ohlmann (fondateur et dirigeant du centre) : l’art de la miniature et la magie des effets spéciaux utilisés lors des tournages de cinéma.

Dans le bâtiment qui regroupe « deux musées en un », retrouvez d’une part les surprenantes techniques et les trucages qu’utilisent les cinéastes pour épater les amoureux des films et séries. La collection est répartie dans une douzaine de salles et comprend des pièces d’origine telles que :

  • Des masques de prothèse ;
  • Des décors miniatures ;
  • Des véhicules miniatures ;
  • Des costumes…

Évidemment, l’animation 3D, le stop motion et le matte painting sont également d’autres procédés que vous trouverez dans cette collection. D’autre part, retrouvez la collection des œuvres de Dan au dernier étage de l’établissement.

Elles sont associées avec les œuvres d’autres artistes miniaturistes comme Ronan-Jim Sevellec ou encore Julien Martinez. La collection compte au total plus d’une centaine de scènes hyperréalistes. Soyez-en sûr, vous n’en croirez pas vos yeux.

Le Musée et Institut Lumière

Saviez-vous que c’est en 1895 à Lyon que les frères Lumière ont inventé le cinématographe ? C’est depuis leur demeure située dans la rue du Premier Film, à 4 km au sud-est de la vieille ville de Lyon, qu’ils ont développé plusieurs technologies révolutionnaires pour l’art cinématographique et la photographie. Depuis, leur maison abrite l’Institut Lumière qui est à la fois une salle de projection et un musée du cinéma.

Que vous soyez cinéphile ou non, vous prendrez plaisir à visionner dans cet endroit les grands classiques du ciné. À l’occasion de la fête des Lumières qui se déroule chaque année au musée Lumière, vous aurez l’opportunité de rencontrer des réalisateurs de renom tels que Clint Eastwood, Ken Loach ou encore Quentin Tarantino.

Que faire à lyon ? musee confluence
Source de l’image : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:2018-10-09_Musee_des_Confluences_Lyon.jpg

Le musée des Confluences

Ouvert en décembre 2014, le musée des Confluences accueille plus de 650 000 visiteurs par an. On y retrouve des collections d’histoire naturelle, d’arts et métiers. C’est aussi un musée d’anthropologie, des sociétés et des civilisations. C’est tout simplement une porte ouverte sur le monde. Situé dans le quartier de La Confluence à Lyon en région Auvergne Rhône-Alpes, ce musée est hébergé dans un bâtiment de style déconstructiviste qui force l’admiration.

Il est un héritier du musée d’histoire naturelle Guimet de Lyon. En plus des collections qu’il a recueillies, le musée des Confluences complète son catalogue avec de nouvelles acquisitions. Outre son architecture incroyable, le site captive également par ses nombreux espaces de détente. Ils permettent aux visiteurs de suivre les parcours à leurs rythmes. La seule visite de ce musée peut justifier votre séjour à Lyon. Vous ne devriez la rater pour rien au monde !

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) est au 14 avenue Berthelot dans la ville de Lyon. Il s’agit d’un musée de France qui retrace l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. On y retrouve un patrimoine matériel et un patrimoine audiovisuel.

Le patrimoine matériel de ce musée est constitué de pièces remarquables (photographies, affiches de propagande, portraits de prisonniers de guerre…). Quant au patrimoine audiovisuel, il est constitué d’une collection de plus de 700 témoignages audiovisuels d’anciens résistants et déportés. Le CHRD est un lieu à visiter absolument lors d’un passage à Lyon pour mieux redécouvrir l’une des périodes très sombres de notre histoire.

Découvrez les parcs et espaces verts lyonnais

S’oxygéner, se balader, flâner au milieu d’une extraordinaire végétation, c’est tout à fait possible, même en ville. La métropole lyonnaise donne l’exemple avec la multitude d’espaces verts dont elle dispose. Voici une petite présentation des parcs que vous pouvez intégrer à votre liste des endroits à visiter à Lyon.

Le parc de la Tête d’Or

Le parc de la Tête d’Or est le plus célèbre parc lyonnais. Situé dans le 6e arrondissement de Lyon, ce parc comporte en tout 117 hectares. On y retrouve un lac artificiel de seize hectares. Il intègre également un jardin botanique et un parc zoologique.

Dans le parc de la Tête d’Or, des bouquets d’arbres centenaires alternent avec de vastes pelouses. De même, les parterres de roses et les massifs fleuris apportent des touches parfumées et colorées à ce parc pendant toutes les saisons de l’année. Puisqu’il est ouvert au public et que l’on peut le visiter gratuitement, vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous y rendre lors de votre prochain voyage sur Lyon.

parc de la tete or à Lyon quand on ne sait pas quoi faire

Le parc Henry-Chabert

Avec ses 80 hectares, le parc Henry-Chabert est le deuxième plus grand parc de Lyon après celui de la Tête d’Or. Anciennement appelé parc du Confluent ou parc de Gerland, cet espace vert contient divers sites. On y retrouve par exemple un ancien terrain industriel qui est dédié aux activités sportives et à diverses sortes de loisirs.

Outre ce terrain, le parc possède aussi deux plaines qui permettent d’observer la flore. On y retrouve également des espaces cloisonnés, un jardin botanique et un skate park. De quoi égayer les jeunes lyonnais et les visiteurs des lieux.

Le parc Blandan

Situé au cœur de la ville, le parc Blandan s’étend sur 17 hectares et est ouvert au public depuis 2013. Très apprécié des Lyonnais, il intègre des espaces de jeu, des terrains de sport et des pelouses. L’affluence étant de plus en plus grande, la ville a pris l’initiative d’agrandir ce parc afin de répondre aux besoins de tout le monde.

Après les travaux d’agrandissement, le parc Blandan devient le troisième plus grand parc de Lyon après le parc de la Tête d’Or et le parc Henry-Chabert. Les plus petits adorent son aire de jeu nouvelle génération. Si vous visitez la ville avec votre famille, laisser par exemple vos enfants qui ont entre 3 à 12 ans partir à l’assaut de la vague des remparts. Ils n’en reviendront qu’égayés.

Le parc des Hauteurs

Sur la colline de Fourvière, on retrouve d’importants sites archéologiques, des propriétés religieuses, mais aussi des prairies et des pentes boisées. La ville de Lyon a voulu mettre en place un jardin en hauteur avec une touche originale. C’est ainsi qu’est né le parc des Hauteurs. Il regroupe plusieurs lieux de la colline qui prie à savoir :

  • Le jardin du Rosaire ;
  • Le parc de la Visitation ;
  • L’esplanade de Fourvière ;
  • La passerelle des Quatre Vents ;
  • Le jardin des Pivoines ;
  • La piste de la Sarra.

Avec une surface de 3,1 hectares, ce parc est très urbanisé, ce qui empêche d’en faire un parc au sens classique du terme. Cependant, il regorge de nombreux itinéraires piétons qui permettent d’offrir une promenade continue aux visiteurs. Ces circuits mettent également en relation les différents centres d’intérêt du parc.

Le parc du Vallon

S’étendant sur environ onze hectares, le parc du Vallon est un lieu propice à la détente. Il est parfait pour les balades en famille au sein de Lyon. Avec son sous-bois envoûtant au sud et ses nombreuses prairies au nord, sans oublier la large esplanade des fêtes qu’il possède, ce parc est un lieu imaginé pour les diverses manifestations culturelles. Entre les aires de jeux, les pupitres pédagogiques, les points de vue sur Lyon et les lieux typiques pour pique-niquer, tout est réuni dans le parc du Vallon pour conjuguer détente et loisirs.

Goûter à la cuisine authentique lyonnaise

L’une des choses incontournables à faire absolument à Lyon, c’est de goûter à la cuisine locale. Vous ne devez surtout pas oublier que vous êtes dans la capitale mondiale de la gastronomie. Voici quelques adresses pour aller à la rencontre de la diversité et de l’originalité de la cuisine lyonnaise.

Les Bouchons Lyonnais

Les Bouchons Lyonnais sont des restaurants typiques où l’on déguste des spécialités locales comme :

  • La salade lyonnaise ;
  • Le tablier de sapeur ;
  • Le poulet Célestine ;
  • La cervelle de canut…

Un bouchon est en outre un lieu traditionnel qui prône convivialité et simplicité. On retrouve souvent les vrais bouchons dans de petites ruelles cachées. Pour trouver un restaurant labellisé « bouchons lyonnais », n’hésitez donc pas à descendre dans les ruelles de la ville, notamment dans les deux premiers arrondissements.

Que faire à Lyon et où manger ? Brasserie Georges
Source de l’image : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Brasserie_Georges.JPG

La Brasserie Georges

La Brasserie Georges est connue de tous les Lyonnais. Ouvert depuis 1836, ce restaurant est situé dans le 2e arrondissement de Lyon. Il s’agit d’un lieu incontournable en matière de brasserie et de restauration dans la ville. Ses habitués l’appellent chez Georges, La Georges ou simplement la BG. Depuis que l’établissement a été créé, il brasse sa propre bière.

La Brasserie Georges propose des spécialités lyonnaises, mais aussi des spécialités nordistes. On ne vient pas seulement dans cet établissement de plus de 180 ans pour profiter des savoureux mets qu’il offre. On y vient aussi pour contempler le cadre atypique des lieux et pour bénéficier de l’ambiance agréable qui règne entre ses quatre murs.

Le restaurant Chez Grand-Mère

Si vous cherchez un restaurant de cuisine traditionnelle lors de votre séjour à Lyon, faites un tour Chez Grand-Mère. Dans cet établissement, vous vous laisserez charmer par l’authenticité des pierres apparentes avant même de goûter aux mets proposés. Situé sur le passage pavé d’une rue piétonne du quartier Vieux Lyon, le restaurant Chez Grand-Mère propose de copieux repas.

Certes, Grand-Mère n’est plus aux fourneaux, mais sa petite fille reste fidèle aux recettes qu’elle lui a transmises. Si vous vous rendez dans ce restaurant avec vos proches, vous y trouverez un espace adéquat pour un esprit « repas de famille ». Une autre salle est réservée pour les visiteurs qui recherchent une ambiance plus intimiste.

Le GentleCat

Cherchez-vous un salon de thé cosy pour un brunch du dimanche à Lyon ? Rendez-vous au GentleCat, le bar à chats de la ville. Situé près de la Gare Perrache, le Comptoir du GentleCat offre un cadre paradisiaque aux cat lovers. Son concept n’est pas nouveau, mais il reste toujours aussi efficace. Il s’agit d’un salon de thé où se baladent des matous friands de chamailleries et bien sûr de caresses.

Quatre espaces sont disponibles : le salon, l’atelier, le bureau et le boudoir. Quelle que soit la table que vous choisissez, vous aurez droit à un menu qui comporte une immense sélection de thés que vous ferez infuser vous-même. Vous pourrez accompagner votre thé de douceurs sucrées (cookies, muffins, donuts…).

Cependant, il vaut mieux réserver si vous souhaitez trouver une place. Et surtout, tenez compte du fait que les enfants de moins de 12 ans ne sont pas admis au GentleCat pour des raisons de sécurité. Dans tous les cas, vous vivrez une expérience unique dans ce bar à chat lyonnais.

Sortez, amusez-vous et participez aux événements festifs

La meilleure manière de mieux s’imprégner de la culture lyonnaise, c’est de sortir de chez soi. Il n’est pas seulement question de faire le tour des bouchons, des bars et des piscines, mais aussi de participer aux divers événements festifs organisés par la ville. Vous pouvez même pratiquer des activités ludiques ou insolites pour vous divertir pendant votre séjour.

La fête des Lumières

Initiée par la ville des Lumières depuis 1989, la fête des Lumières est une manifestation populaire qui s’appuie sur la fête religieuse appelée fête de la Vierge Marie. Cet événement annuel dure quatre jours et s’accompagne de la mise en lumière de certains monuments de la ville.

Chaque Lyonnais et Lyonnaise dépose sur le rebord de ses fenêtres des « lampions » encore appelés « lumignons » (ce sont des verres contenant une bougie). Durant les 4 nuits que dure la fête autour du 8 décembre, les artistes invitent les participants à visiter leurs œuvres dans les rues, sur les places, près des monuments, et ce, dans une ambiance féerique. Vous ne devriez pas rater la prochaine édition de cette fête lyonnaise.

Fete des lumières à Lyon, que faire ?

Le festival Les Nuits de Fourvière

Le festival Les Nuits de Fourvière est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable du paysage culturel lyonnais. Chaque été, pendant deux mois, la manifestation est agrémentée avec une programmation pluridisciplinaire :

  • Danse ;
  • Théâtre ;
  • Musique ;
  • Cinéma

Les nuits de ce festival rassemblent plus de 130 000 spectateurs chaque année. Avec plus d’une cinquantaine de spectacles et de concerts, le festival Les Nuits de Fourvière est devenu l’une des références parmi les grands festivals internationaux. Ne ratez surtout pas ce rassemblement, car il est accueilli dans les Théâtres romains notamment le Grand Théâtre et l’Odéon. Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups lors de votre séjour à Lyon.

Le Centre Nautique Tony Bertrand

En plein cœur de Lyon, découvrez la piscine municipale du Rhône. Il s’agit d’un centre aquatique exceptionnel avec une vue panoramique sur Fourvière. Reconnue comme étant un site remarquable et incontournable à Lyon, cette piscine est le premier complexe européen de cette envergure.

Le centre est ouvert du lundi au vendredi, de 12 h à 20 h et le week-end de 10 h à 20 h. Que vous souhaitiez pratiquer des activités sportives (nage, beach-volley, water-polo, baby-foot…) ou simplement barboter, vous en aurez pour votre compte dans ce centre ouvert en été comme en hiver. En effet, il propose deux basins. Le premier est un bassin olympique alors que le second possède des équipements de loisirs ludiques tels que des des toboggans et des bains bouillonnants

Les Escape Games

Si vous êtes un amateur des sensations fortes, vous devriez participer aux Escape Games organisés à Lyon. Plusieurs établissements proposent aux visiteurs de la ville ces jeux immersifs organisés dans des décors très originaux.

Surtout, évitez de vous prendre au sérieux si vous voulez vraiment profiter de ces aventures. Si vous avez déjà regardé la série de Netflix « Stranger Things », vous ne risquez pas d’être dépaysé. En fonction des établissements, les thèmes des Escape Games à Lyon sont très variés : paranormal, horreur, prison, évasion, enquête, exploration, cambriolage

Nuit d’ivresse, Demogorgon, Mafia du dimanche ou encore Excursion carcérale, pour ne citer que ceux-là, sont quelques-uns des meilleurs Escape Games à Lyon.

En résumé, il y a tellement de choses à faire à Lyon qu’on pourrait y passer des semaines entières à ne faire que chercher sans jamais tout découvrir. Entre les lieux touristiques, les musées, les parcs et les espaces verts, les centres de shopping, les hauts lieux de la gastronomie locale et les diverses fêtes organisées périodiquement, la ville est une destination incontournable qui ne cesse de surprendre.