La Croix-Rousse

La Croix-Rousse est un ancien quartier ouvrier marqué par les grandes bâtisses des soyeux et les nombreuses traboules qui le jalonnent. Actuellement la Croix-Rousse est le quartier chic et bohème du centre-ville où les bouchons lyonnais, les marchés alimentaires et les boutiques se côtoient dans une ambiance de village encore préservée.
immeubles colores quartier croix rousse lyon

Le quartier de la Croix-Rousse est en grande partie composé d’une colline dont le plateau se situe dans le 4e arrondissement de Lyon et dont les pentes se trouvent dans le 1er arrondissement. La colline de la Croix-Rousse culmine à plus de 250 mètres d’altitude et se trouve au confluent du Saône et du Rhône. Le quartier a été surnommé la colline qui travaille en référence à son histoire étroitement liée à celle de l’industrie de la soie et des ouvriers canuts.

Ses grands immeubles aux multiples fenêtres abritaient autrefois les ateliers des artisans de la soie qui ont fait la renommée de Lyon. Par sa géographie, le quartier offre aussi de nombreux et remarquables points de vue sur la ville. En effet, en commençant l’ascension des pentes par la place des Terreaux ou par l’Opéra on peut gravir la montée de la Grande côte et déboucher sur le jardin de l’esplanade offrant un très beau point de vue sur Lyon. 500 mètres plus loin, le site du Gros Caillou, chargé d’histoire, offre un belvédère encore plus impressionnant sur la ville.

Les lieux incontournables de La Croix-Rousse

L’Opéra de Lyon est une première étape clef pour commencer une visite du quartier de la Croix-Rousse. Pour admirer la vue qu’offre le quartier de la Croix-Rousse, il est conseillé de visiter l’esplanade de la Grande Côte duquel on peut apprécier un panorama inédit sur la colline de Fourvière et le centre-ville. 300 mètres en contrebas vous pourrez aussi voir les vestiges de l’Amphithéâtre romain des Trois Gaules.

Visiter la cour des voraces, lieu de réunion et de prise de décision des canuts, permet également d’en connaître davantage sur l’histoire de la soierie à Lyon et sur la vie des ouvriers de la soie.

Pour bénéficier de l’un des plus beaux panoramas perché au-dessus de Lyon, direction le site du Gros Caillou à proximité de la Place de la Croix-Rousse.

vue depuis terasse cafe du gros caillou lyon
© https://www.toolyon.com

Réaliser un périple au sein du 4e arrondissement requiert de contempler la célèbre fresque murale intitulée le mur des canuts, située sur le boulevard des Canuts.

mur peint des canuts lyon croix rousse
© https://www.toolyon.com

Deux rues plus loin, pour parfaire son Histoire lyonnaise, direction le musée de La Maison des Canuts qui offre une large collection d’outils du travail de la soie et de métiers à tisser que vous pourrez voir en action.

Pour les plus téméraires, l’extrémité du plateau de la Croix-Rousse abrite une pépite, une curiosité touristique atypique de renom : le jardin Rosa Mir.

vue plongeante jardin rosa mir lyon
© Pascal Zingraff

Pour se détendre après avoir gravis la typique montée de la Grand’Côte qui relie le quartier des Terreaux dans le 1er au plateau de la Croix-Rousse, le Spa Lyon plage, situé sur les rives de la Saône, est un vaste établissement de 2.500m2 offrant de nombreuses installations pour se ressourcer dans un cadre de rêve.

Le théâtre du Nombril du Monde, situé sur la Place Chardonnet, constitue une halte idéale pour terminer la visite du quartier de la Croix-Rousse en profitant d’un bon café et d’un spectacle comique.

Le marché du boulevard de la Croix-Rousse est également un rendez-vous incontournable pour découvrir les mœurs et la culture du quartier.

Le patrimoine de La Croix-Rousse

Les pentes de la Croix-Rousse, une partie du boulevard et les zones délimitées par les anciennes fortifications sont classées sites historiques de Lyon puis patrimoine mondial de l’UNESCO, parallèlement aux sites de la colline de Fourvière vers 1998. Ces protections concernent principalement des sites touristiques et culturels majeurs du quartier ainsi que des bâtiments relatifs aux canuts et à la soierie lyonnaise.

Le Gros Caillou

Monument emblématique de la Croix-Rousse et du patrimoine naturel lyonnais, le “gros caill” est le fruit d’une découverte réalisée sur le chantier de la construction du premier funiculaire reliant le quartier à la presqu’île. Cet imposant bloc de quartz aurait été déplacé d’un massif Alpin sur plus de 200 km pour rejoindre Lyon. Lieu d’histoire, de rencontre et point de chute pour les locaux (et historiquement des membres de l’organisation criminelle la bande du Gros Caillou), le bloc de pierre se découvre depuis 2008 au sein d’une esplanade végétalisée propice à la promenade.

le gros caillou croix rousse

Le Gros Caillou

Le Jardin Rosa Mir

vue plongeante jardin rosa mir lyon
© Pascal Zingraff

Classé aux monuments historiques depuis 1987, le jardin Rosa Mir est une création des plus atypiques : un espace extérieur aménagé d’environ 360m2 dans la cour intérieur d’un immeuble composé de plus de 450 espèces végétales répartis dans un dédale de murs et murets sculptés, ornés de cailloux et de coquillages. Hispanisant, ce jardin hors du commun tire son inspiration de l’influence de Gaudi et des racines arabo-andalouses de son créateur, Jules Senis, qui aura mis près de 25 ans à réaliser ce jardin fou dont les travaux ont débuté dans les années 1950 !

vue plongeante jardin rosa mir lyon

Jardin Rosa Mir

Les traboules de La Croix-Rousse

On recense plus de 150 traboules à travers la Croix-Rousse, permettant aux canuts de transporter la soie plus rapidement jusqu’aux comptoirs des négociants, en traversant directement les immeubles et hôtels particuliers pour passer d’une rue à l’autre. L’une des plus emblématiques est sans doute la Cour des Voraces, appelée encore Maison de la République, sise au 9 place Colbert et permettant de trabouler jusqu’à la rue Imbert-Colomès et à la montée St Sébastien. Le passage Thiaffait, la venelle des pierres plantées ou encore La cour du Moirage sont autant de passages étroits connus pour relier différents axes du quartier.

La Maison Brunet ou Maison aux 365 fenêtres

La Maison Brunet, également appelée la Maison aux 365 fenêtres, est un immeuble imposant datant de 1825 et construite sur la Place Rouville dans le 1er arrondissement de Lyon. Cette immense bâtisse de forme rectangulaire est caractéristique des immeubles de soyeux de la Croix-Rousse.

la maison brunet hauteurs croix rousse
Erreur d’exécution sites/toolyon.com/squelettes/lieu/notes/etoiles.html

Maison Brunet

Elle abrite notamment deux traboules permettant d’accéder à la rue Rivet. Sa particularité est avant tout d’être construite comme un calendrier, c’est-à-dire avec 365 fenêtres rappelant les jours de l’année, 52 appartements assimilables aux nombres de semaines dans un an, 7 étages associés aux nombres de jours dans une semaine et 4 entrées faisant allusion aux nombres de saisons. Son importance pour les lyonnais réside surtout dans le fait qu’elle a joué le rôle de centre de l’insurrection des canuts.

L’architecture Canut de La Croix Rousse

Raconter l’histoire architecturale de La Croix-Rousse, c’est avant tout parler de l’histoire de la soie à Lyon. Ce quartier emblématique est une colline composée d’un versant sud (les pentes de la Croix-Rousse) et d’une large surface plane (le Plateau de La Croix Rousse).

La Croix-Rousse demeure faiblement occupé jusqu’à la Révolution où l’essor de la soierie lyonnaise lui permettra de connaître une phase d’urbanisation sans précédent : l’industrie de la soie a besoin de terres pour se développer et la Croix-Rousse dispose alors d’une incroyable réserve foncière à proximité immédiate du centre-ville de Lyon. Les pentes de la Croix-Rousse sont vendues en 1790, cédées comme biens nationaux par les religieuses du Couvent de la Déserte situé à l’emplacement de la place Sathonay telle que nous la connaissons aujourd’hui.

L’Est du quartier s’urbanise alors rapidement grâce aux nombreux passages et ruelles nouvellement construites. Ainsi plus de 250 immeubles sont érigés aux alentours de la rue des Capucins, de la rue Dumenge et de la Place Sathonay. Ces derniers présentent à peu près les mêmes caractéristiques architecturales, c’est-à-dire des bâtisses de 3 étages et plus, avec des plafonds à hauteur moyenne de 4 mètres et de nombreuses fenêtres.

Les différences entre ces nouvelles constructions résident particulièrement dans leurs usages. Plus d’une vingtaine d’immeubles bâti sur la rue des Capucins, entre la place des Terreaux et les pentes, sont essentiellement voués à la commercialisation de la soie. Les nouveaux immeubles de la Place Sathonay qui présentent des façades plus garnies et des rez-de-chaussée à usage commercial sont destinés à la négoce et à de hautes résidences. Les nouveaux immeubles-ateliers sont installés sur la rue Dumenge et les alentours du Plateau et se distinguent par des façades nues.

Commerce et vie de quartier

Les pentes de la Croix-Rousse constituent un axe de choix pour dénicher des produits de créateurs et des produits artisanaux made in Lyon. Les nombreuses boutiques indépendantes du 1er arrondissement dont celles de la Rue Romarin ou de la Montée de la Grande cote proposent en effet des articles de mode, des articles décoratifs, des produits design ou encore des livres anciens qui raviront les amateurs de produits originaux. L’emblématique Village des créateurs constitue également une pépinière à ciel ouvert de couturier, de céramistes, ou d’artisans du cuir qui vous offriront le meilleur des créations locales.

En partant de la place de la Croix-Rousse, les 3 principales artères dont la rue de Cuire, la grande rue et la rue Mail regorgent littéralement de restaurants, de grandes boutiques et de grands magasins. La rue de Cuire accueille notamment des grands magasins comme Monoprix, Mister Minit ou encore des petits restaurants massés sur la place des Tapis.

vue ensemble place des tapis lyon

Place des Tapis

Tandis que le long de la place de la Croix-Rousse on retrouve plutôt des boutiques spécialisées, dont des boucheries et des poissonneries de quartier, des enseignes médicales ou de services, mais aussi des banques. Les magasins alimentaires comme Carrefour City et Carrefour Drive sont positionnés le long de la rue du Mail et les bistrots et restaurants se trouvent à proximité sur la rue Dumenge.

L’enseigne de Sébastien Bouillet est aussi un commerce incontournable du quartier pour se procurer des douceurs comme du chocolat ou des macarons maison… Ceux qui souhaitent se détendre après une visite du quartier peuvent faire un tour chez Aroma beauté, une enseigne spécialisée dans les soins et le bien-être sise Grande rue de la Croix-Rousse.

Histoire de La Croix-Rousse

On supposait que la Croix-Rousse fut d’abord nommée quartier du confluent à la suite d’une inscription historique en latin, découverte rue de la Vieille et portant les inscriptions pagus de Condate. Les fouilles archéologiques ont en effet montré un développement urbain tardif du quartier remontant au Haut empire romain, dont les principales habitations se situent particulièrement au pied de la colline et à mi-pente. Au moyen age, la colline est baptisée la montagne Saint Sébastien et fait partie du Franc-Lyonnais, une province indépendante contrôlée par les rois de France. La Croix-Rousse est alors entièrement dédiée à la culture dont notamment à celle de la vigne.

Puis la construction des fortifications entraîne l’intégration de la colline à la ville de Lyon et son urbanisation progressive. À partir du XVIe et du XVIIe siècle, de nombreuses congrégations religieuses s’y installent à l’image des Chartreux ou encore des Carmélites. Au XIXe, la Croix-Rousse devient le quartier des lotissements des ouvriers de la soie. Ces canuts, surnommés aussi les voraces, se révoltent notamment contre leurs conditions de travail à plusieurs reprises dont en 1831, en 1834, en 1848 et en 1849.

Le quartier devient alors une ville, La Croix-Rousse, en 1818 puis est rattaché à Lyon 34 ans plus tard en 1852.

En 2021, la Croix-Rousse compte près de 12.000 habitants. Essentiellement de jeunes cadres attirés par la vie trépidante de ce quartier animé qui compte plus qu’ailleurs à Lyon de nombreux commerces, restaurants et bars.

Situation géographique de la Croix-Rousse

La Croix-Rousse, ancienne commune à part entière devenue un quartier lyonnais, est notamment devenue célèbre en tant que centre de la révolte des canuts. La colline a été choisie par Louis XII pour construire des fortifications destinées à protéger la ville de Lyon, vers le XVIe siècle, et une croix réalisée en pierre de Couzon, pour marquer le plateau, aurait donné son nom au faubourg. Le plateau de la Croix-Rousse, dont le Théâtre et l’Hôpital, s’étend jusqu’à Caluire-et-Cuire et commence au boulevard de la Croix-Rousse tandis que les pentes commencent à la place des Terreaux jusqu’au sommet de la colline.

La Croix-Rousse, surnommée la colline qui travaille, est la deuxième colline de la ville de Lyon. Située au nord de la Presqu’île, elle abritait jadis des fortifications censées défendre la ville. Les pentes de la colline furent ensuite exploitées pour la culture de la vigne puis ont été investies plus tard par de nombreuses congrégations religieuses.

La colline de la Croix-Rousse fait partie de la Presqu’île de Lyon et se caractérise par un relief plus ou moins escarpé avec des versants présentant des falaises de 20 à 40 mètres. Selon Josette Barre, dans sa thèse en histoire et géographie urbaine, la colline de la Croix-Rousse présente un paysage urbain dissymétrique, c’est-à-dire que la partie Est de la colline s’oppose géographiquement à la partie ouest. En effet, les pentes de la Croix-Rousse se caractérisent par la présence de nombreuses artères étroites, par une architecture ancienne et par une densité de la population plus importante contrairement au plateau où les rues sont peu nombreuses et larges, où les habitations sont de types résidentiels et où les espaces verts sont plus étendus.

La place de la Croix-Rousse

La place de la Croix-Rousse est située dans le 4ème arrondissement de Lyon et mesure environ 10500m2. Elle accueille notamment une statue à l’effigie de Joseph Marie Jacquard, célèbre inventeur de la machine à tisser Jacquard.

La place permet la jonction entre plusieurs artères du quartier dont entre la Grande rue et le boulevard de la Croix-Rousse. Elle est également le théâtre de nombreuses manifestations festives et commerciales dont la mythique dégustation de vin des membres de la République des Canuts, la braderie de la Croix-Rousse ou encore la Brocante de la Croix-Rousse.

Manifestations & Culture

Pour s’imprégner de la culture et de l’histoire de la Croix-Rousse, il est conseillé de visiter la Maison des canuts et de participer aux ateliers de tissage ou aux découvertes des traboules. Lyon étant également une plaque tournante du street art et de la peinture murale, les visiteurs peuvent partir à la découverte des nombreux murs peints du 1er et du 4ème arrondissement, dont le célèbre mur des canuts, en profitant des nombreuses offres de visites guidées et commentées.

mur peint des canuts lyon croix rousse

Mur des Canuts

D’un autre côté, une visite au théâtre des Guignols vous permettra également d’apprécier le spectacle plein d’humour de cette marionnette connue de tous les lyonnais ainsi que de visiter les coulisses après le show.

Prix de l’immobilier

Le prix de l’immobilier dans le quartier de la Croix-Rousse connaît une envolée spectaculaire ces 5 dernières années avec une hausse de près de 50% . La valeur des appartements est particulièrement en hausse avec un prix moyen au m2 d’environ 5700€ dans le 1er arrondissement contre un prix moyen au m2 de 5400€ dans le 4ème arrondissement.

Les appartements situés sur les pentes de la Croix-Rousse, autour de la Place Sathonay ou encore aux environs de l’Amphithéâtre des Trois Gaules sont les plus prisés et les T3 sous la barre des 300.000 € se font rares. Les maisons, encore bien plus rares et convoitées, s’y arrachent à prix d’or : quelques petites maisons de villes avec jardins, situés sur le plateau de la Croix-Rousse, s’échangent à partir de 900.000€. Pour y dénicher un studio/T1 il faudra compter aux environs de 170000€ à 210000€.

Les lieux référencés dans l'article :

Votre
établissement
n'apparaît pas ?

Votre recherche
Carte