Quand Lyon ambitionne de se transformer en paradis du surf

Et si le surf à Lyon devenait une réalité. En France, il existe quelques spots dédiés à la pratique du surf mais ils se trouvent au bord de la mer ou de l’Océan. Si la Corse, le Pays Basque et bien sur, les pays d’Outre-mer peuvent accueillir cette discipline aquatique, dans la région lyonnaise, rien […]

Et si le surf à Lyon devenait une réalité. En France, il existe quelques spots dédiés à la pratique du surf mais ils se trouvent au bord de la mer ou de l’Océan. Si la Corse, le Pays Basque et bien sur, les pays d’Outre-mer peuvent accueillir cette discipline aquatique, dans la région lyonnaise, rien n’est véritablement fait pour le surf. Aujourd’hui, une société compte bien remédier à cela.  

Faire du surf

Son nom Waves in City. Son but, créer un immense complexe de sport aquatique dédié à la pratique du surf en France. Cette société se lance un pari fou et compte bien tenir ses engagements. Dirigée par des amateurs de la glisse, Waves in City a pour objectif de mettre en place des spots de surf urbain à travers le pays en commençant par la ville de Lyon. Avec ce projet, la capitale des Gaules espère promouvoir ce sport et ainsi permettre aux amateurs de glisse de pouvoir trouver leur bonheur, sans pour autant devoir faire des centaines de kilomètres à la recherche du spot idéal.

Pour le président fondateur de Waves in City, Jérôme Villeminot, c’est un enjeu important pour la 3e plus grande ville de France. « On ne peut pas encore révéler le lieu concerné pour des raisons évidentes, mais il s’agira d’un grand lac que l’on équipera d’un système de vagues artificielles et autour duquel tout un complexe (magasins, restauration voire hôtel) sera développé ». A-t-il indiqué devant la presse.

12 hectares, de quoi faire des vagues

Même si le lieu du domaine n’est pour le moment pas encore connu, l’endroit devrait être grandiose et gigantesque. En effet, c’est sur une superficie totale de 12 hectares que la vague devrait se situer. Comme le montrent les plans du projet, les organisateurs ont pensé à tout, car il sera possible de surfer sans même se préoccuper de la météo. Les visiteurs auront la possibilité de s’éclater et profiter, aussi bien en intérieur qu’en extérieur, de quoi ravir les fans de glisse extrême.

Côté prix, il sera possible de prendre un pass à l’année, sinon les tarifs devraient varier en fonction des saisons. 50 euros pour printemps – été et 40 euros pour hiver – automne. Waves in the City estime que ce nouveau lieu ouvrira ses portes en 2021.

G. Zerbone

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.