Ouibus met en place un trajet Lyon – Rennes

Lyon a décidé de mettre en place un tout nouveau trajet. Ce dernier permet de rallier la ville à Rennes en Bretagne sans passer par Paris pour un prix abordable. Placé dans le top 3 des plus grandes villes françaises avec Paris, la capitale et Marseille, Lyon poursuit son développement notamment en matière de transport. […]

Lyon a décidé de mettre en place un tout nouveau trajet. Ce dernier permet de rallier la ville à Rennes en Bretagne sans passer par Paris pour un prix abordable.

ouibus
Photo par Florian Fèvre

Placé dans le top 3 des plus grandes villes françaises avec Paris, la capitale et Marseille, Lyon poursuit son développement notamment en matière de transport. En partenariat avec la SNCF, la ville a signé un accord afin de mettre en place une ligne de bus allant de Lyon à Rennes. Avant, il était possible de se rendre en Bretagne en partant de la capitale des Gaules, mais il fallait obligatoirement passer par Paris. Désormais ce trajet ne sera plus qu’un mauvais souvenir et les Lyonnais n’auront plus besoin de découvrir les célèbres bouchons de la capitale pour se rendre dans l’Ouest de la France. C’est à compter du 19 octobre que Ouibus a lancé ce nouveau circuit avec une durée de 11 h 20, exclusivement pour les jours de week-end.

Près de 60 euros d’écart avec le train

La force de cette nouvelle formule réside dans le domaine du prix. En effet, comme l’indique la SNCF, il faut compter 4 heures de trajet pour effectuer Lyon – Rennes en train, mais aussi débourser 95 euros. Un prix qui paraît assez exorbitant, c’est pour cela que la ville a trouvé l’alternative du bus. Pour les personnes qui optent pour la voie routière, le prix est de 24, 99 euros au départ de la gare Lyon-Perrache. Un circuit de 685 kilomètres qui passe également par 4 villes (arrêts), Clermont-Ferrand, Tours, Le Mans et Laval.

Pour effectuer le trajet confortablement, la société met à disposition des passagers, le Wifi gratuit, des prises électriques et les toilettes. Une autre manière de se déplacer jusqu’en Bretagne.

G. Zerbone

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.