Lyon, N°1 des arts graphiques des cartes de voeux au streetart

Avec plus d’une vingtaine d’écoles supérieures spécialisées dans le graphisme et l’art, Lyon est une ville où le design et l’image font partie intégrantes du paysage culturel des habitants. En effet, la ville lumière, et en particulier le quartier de la Croix-Rousse, est particulièrement réputée pour être la capitale française des graffitis et du street art.

Mur des Canuts de Lyon

Par ailleurs, l’agglomération lyonnaise compte aussi plusieurs centaines d’entreprises spécialisées dans le graphisme dont des agences de publicités, des ateliers graphiques, des concepteurs en communication, des dessinateurs ou encore des illustrateurs…  

Pour soutenir la créativité des jeunes artistes lyonnais de nombreuses expositions d’art, dont la biennale de Lyon, la biennale des Confluences ou encore la biennale d’art contemporain, se tiennent régulièrement dans les nombreuses salles lyonnaises comme le musée des Beaux-Arts, le musée des tissus et des Arts Décoratifs, le musée de l’imprimerie et de la communication, le musée de l’art contemporain ou encore le musée de Confluence…  

Les écoles et les structures lyonnaises spécialisées dans le graphisme organisent aussi régulièrement des concours pour dénicher de nouveaux talents à l’image du concours Pro’Design, du Lyon Shop Design, dédié au design pour le marketing, ou encore le concours d’affiches organisé par le musée d’imprimerie de Lyon.   

La direction de la communication de la ville de Lyon organise aussi annuellement, depuis 8 ans, un concours de cartes de vœux. La compétition s’adresse particulièrement aux étudiants et stagiaires des écoles de graphisme lyonnaises et vise à concevoir une carte de vœux officielle à l’effigie de la ville.  

Ainsi, les festivités de fin d’année deviennent une occasion pour de nombreux acteurs du secteur du graphisme lyonnais de mettre à profits leurs talents et de s’ouvrir de nouveaux horizons professionnels. En effet, les entreprises, les particuliers et les organismes publics ont chacun leurs besoins en matière de communication, ce qui les incite à profiter de l’ambiance animée des fêtes de noël et du réveillon pour mieux se faire connaître en adressant leurs vœux 

Les principales tendances graphiques lyonnaises

 

La peinture murale, le graffiti et le street art sont sans doute les disciplines graphiques les plus développées à Lyon avec des collectifs et des associations d’artistes dont la renommée dépasse nos frontières  comme CitéCréation, Zoo Art Show, Garoue Garou ou encore Graff-ik’art…  En effet, la plateforme numérique Street-Art Lyon dénombre plus de 85 artistes graffeurs actuellement en activité dans l’agglomération de Lyon. 

D’un autre côté, le passé canut de la ville a également donné lieu à un important développement du secteur de l’impression sur textile avec des entreprises spécialisées dans la sérigraphie, la broderie ou encore l’impression sur étoffe… Ce succès s’étend considérablement vers d’autres activités d’impression comme l’impression grand format, l’impression sur bâche, l’impression 3D ou encore la personnalisation d’objets.        

La conception graphique assistée par ordinateur, dont particulièrement celle d’affiches publicitaires et de supports professionnels, connaît également un essor considérable grâce à la multiplication des agences de communication digitales comme Peexeo, Printixel, Brughi, Sphinx studio ou encore Webfeather… Ces agences réalisent notamment des prestations de conception, d’illustration, d’imagerie, d’imprimerie ou encore de photographie, qui constituent les principales perspectives professionnelles des étudiants en graphisme de Lyon.  

  

Une exposition lyonnaise inédite intitulée  ”Le graphisme : un outil social”

Jusqu’au mois de février, le musée de l’imprimerie et de la communication graphique de Lyon, situé au numéro 13 rue de la Poulaillerie dans le 2ème arrondissement, accueille une exposition du graphiste social d’utilité publique Gérard Paris-Clavel. La manifestation dévoilera au public plus de 75 affiches et sérigraphies, réalisées par l’artiste entre 1989 et 2011. La démarche de Gérard Paris-Clavel consiste notamment à écouter les citoyens, les groupes et surtout l’actualité pour en tirer des images humoristiques, douloureuses ou évocatrices des luttes sociales.  

 

Les écoles de graphisme lyonnaises en quête d’une carte de vœux officielle pour la ville

 

Plusieurs candidats des écoles de graphisme lyonnaises ont présenté des projets motivants pour le concours de carte de voeux officielle de la ville. Précisons que des livres et une récompense monétaire seront attribués aux vainqueurs, avec notamment la possibilité d’avoir sa carte de voeux diffusée sur des médias publics. Les règles consistent à créer une vidéo courte, de 30 secondes, ou une carte de vœux en format numérique présentant une valeur artistique ou culturelle reliée au thème de la ville de Lyon. 

Durant l’édition 2020 du concours, deux cartes de vœux vidéos, montrant des scènes nocturnes de la ville, ont été récompensées dont la carte de Brice Giraud, de l’école de Condé, montrant la statue équestre de Louis XIV et la grande roue de Bellecour éclairées par les lumières et celle de Chloé Llamas, de l’école Emile Cohl, montrant un panorama nocturne de Lyon vu depuis les collines environnantes.   

Pour la 4ème année consécutive, le concours sera organisé par l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon, située au numéro 3 rue Maurice Audin à Vaulx-en-Velin.

Une carte de vœux en réalité augmentée

Les étudiants de l’école centrale de Lyon, et plus précisément de l’école interne ENISE, située au numéro 36 avenue Guy de Collonges à Ecully, ont réalisé pour cette 8ème édition du concours une carte de vœux en réalité augmentée. Cette dernière a notamment la particularité de cacher un message secret qui se dévoile au lecteur grâce à une application smartphone appelée Argoplay. 

La carte de vœux de la Mairie

 

La Mairie de Lyon a dévoilé récemment sa carte de vœux officielle, mettant en valeur la transition écologique menée par les autorités de la ville. La carte se constitue notamment d’une silhouette de Lion, composée d’arbres et d’oiseaux, imposée sur un fond à la couleur caca d’oie (jaune verdâtre ou caca pomme pour nos lecteurs suisses) et orné de la traditionnelle mention “Bonne année 2021”. L’œuvre a été réalisée par l’artiste Cara Mia, basée dans le 5ème arrondissement de la ville, qui se spécialise plus particulièrement dans la conception d’affiches de films, de concerts et de spectacles…

Les cartes de vœux en entreprise

 

Pour les nombreux ateliers graphiques lyonnais, les festivités de fin d’année sont l’occasion d’expérimenter de nouveaux matériaux, de nouveaux formats et de nouveaux designs pour mieux satisfaire aux demandes de plus en plus exigeantes de la clientèle professionnelle. 

L’agence de communication lyonnaise Comète, située au numéro 37 avenue Général de Gaulle, mise sur la créativité de ses concepteurs en proposant des cartes de vœux sur papier, des cartes de vœux objets, des cartes de vœux vidéo ou encore des cartes de vœux avec des animations GIF. 

L’agence Arthésis, située au numéro 313 avenue Marcel Mérieux à Brignais, propose depuis 1993 une large gamme de cartes de vœux au style classique, baroque, loufoque et original…

Par ailleurs, les nombreuses carteries de Lyon, dont la Maison Mathûvû, située au numéro 43 rue de la Charité, ou les boutiques de Fourvière, proposent des cartes en papier recyclé, en ardoise, en papier double ou encore en aquarelle qui mettent plus en valeur le côté convivial et traditionnel de la présentation des vœux de fin d’année.     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.