Légendaire, lunaire, exceptionnel ! Les Lyonnaises soulèvent une 7e Coupe d’Europe

Hier l’Olympique Lyonnais féminin est entré encore un peu plus dans l’histoire de la Ligue des Champions. Les filles ont remporté un quatrième titre européen d’affilé, le septième de leur histoire. Un mot RESPECT !

Et de 7 pour l’OL féminin qui écrit une nouvelle page de son histoire européenne. Ce dimanche sur la pelouse d’Anoeta à San Sebastian en Espagne, les joueuses de Jean-Luc Vasseur ont disposé des Allemandes de Wolfsburg sur le score de 3 buts à 1. Favorites au coup d’envoi, les Lyonnaises ont ouvert le score par l’attaquante Eugénie Le Sommer à la 25e minute de jeu. Dominatrices elles ont doublé la mise grâce à Saki Kumagai, qui place une très belle frappe pied gauche avant la mi-temps. 

Au retour des vestiaires, les partenaires de la Japonaise (Kumagai) ont reculé et les championnes d’Allemagne en titre en ont profité. Une petite erreur de main de la gardienne lyonnaise a relancé cette finale à la 57e minute de jeu. Si Lyon a ensuite souffert, la délivrance arrive de la recrue, ancienne joueuse de Wolfsburg, Sara Björk Gunnarsdóttir. Opposée à ses anciennes partenaires, elle a inscrit le 3e but de l’OL, après un corner mal renvoyé par la défense et une belle déviation. Gunnarsdóttir offre une Ligue des Champions, la septième de l’histoire pour l’OL féminin, ce qui représente un record absolu.

 

Les filles sur le toit de l’Europe

 

En remportant un nouveau titre européen, l’OL féminin a prouvé, une fois de plus, que personne n’était en mesure de lui résister sur la scène européenne. Une victoire célébrée comme il se doit par le groupe mais aussi Jean-Michel Aulas, le président toujours très fier et impressionné par ses joueuses.

Image

« C’est légendaire. Il faut chaque année se renouveler, quelques fois changer les choses. Il y a cet instinct de se remettre en cause à chaque fois. Cela a permis de réussir un match étonnant. On repart à Lyon avec une 7ème Ligue des Champions, c’est incroyable. Cette saison a été difficile car il a fallu tourner compte de l’arrêt du championnat. On a des blessées. Mais c’est cela la force de l’OL. On a préparé l’avenir en allant chercher des joueuses. Il fallait innover. C’est ce qu’on va faire encore l’année prochaine ». A expliqué le président après le match. 

 

OL : un parcours européen de très grande qualité

 

Si l’OL féminin a une nouvelle fois été au rendez-vous, côté garçons, là aussi l’objectif européen est rempli. Avec une défaite et une élimination en demi-finale face au futur vainqueur, le Bayern Munich, les coéquipiers du gardien Anthony Lopes ont aussi fait le boulot et emmené le club en haut de l’Europe. N’oublions pas non plus la performance des jeunes qui ont été battu en quart de finale de la Ligue des Champions des jeunes (Youth League) par Salzbourg. Hier soir, ce sont, une fois de plus, les filles qui ont marqué l’histoire et représenté l’OL de la plus belle des manières. C’est lunaire !

Image

G. Zerbone

 

 

 

Source image Une : Twitter Canal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.