Le guide Michelin joue un mauvais tour à la mythique enseigne lyonnaise Bocuse !

Si Lyon est devenu la capitale de la gastronomie en France, elle le doit en grande partie à son leader, mondialement connu, Paul Bocuse. Décédé il y deux ans, ce dernier a monté un véritable empire, son nom étant aujourd’hui une vraie référence en matière de cuisine. Malheureusement, la célèbre enseigne vient de perdre sa troisième étoile, une stupidité pour beaucoup de Lyonnais(es), ainsi que des chefs de renom.

L’année 2020 commence bien mal pour le restaurant Paul Bocuse. Situé à Collonges-au-Mont-d’Or, l’établissement s’est vu retirer une étoile par le guide Michelin. La nouvelle est tombée il y a quelques jours et c’est le patron du guide rouge, Gwendal Poullennec qui a annoncé la nouvelle.

Une décision vivement critiquée, avec une explication, pas forcément simple à comprendre. « Des inspecteurs se sont rendus plusieurs fois en 2019 dans l’établissement et ont conclu que la qualité demeurait excellente mais plus au niveau d’un trois étoiles. On doit être juste pour les clients et le guide Michelin est d’abord fait pour ceux qui vont au restaurant. Nous avons conscience de l’impact de cette décision. Maintenant, les étoiles du guide ne s’héritent pas, elles se méritent ». A-t-il expliqué plus brièvement lors d’un passage sur RTL radio.

Une décision qui ressemble à un plan de com ?

 

Fleuron de la gastronomie lyonnais, mais aussi et surtout française, Paul Bocuse va devoir se relever et tout mettre en oeuvre pour récupérer son troisième macaron. Une annonce qui fait beaucoup parler pour un guide, qui semble être essoufflé depuis quelques années et même en perte de vitesse d’après certains spécialistes. Une simple opération dans le but de récolter un peu plus de ventes et se relancer dans une période creuse pour le guide ? chacun se fera sa propre opinion sur le sujet. 

Des soutiens de poids 

 

Suite à cette décision, de nombreuses personnes ont réagi. Si les Lyonnais(es) soutiennent entièrement la cause du célèbre Bocuse, de personnalités de la gastronomie sont aussi montés au créneau pour défendre cette marque mondialement connue.

GL Events (société organisatrice du Bocuse d’Or) : 

« Nous tenons à apporter notre soutien indéfectible à la Maison Bocuse qui vient de se voir retirer, après 55 ans, sa troisième étoile au guide Michelin. « C’est toute la famille Bocuse d’Or qui exprime sa tristesse et son respect renouvelé pour l’œuvre de Monsieur Paul. L’apport de Paul Bocuse à la cuisine mondiale, son empreinte culturelle et patrimoniale, la permanence de son héritage culinaire à travers la Maison de Collonges-au-Mont d’or, vont cependant bien au-delà. Bocuse est une histoire passionnelle avec la France, une histoire éternelle ». Peut-on lire dans un communiqué des organisateurs du concours international lancé en 1987 par « Monsieur Paul ».

Georges Blanc (grand chef cuisinier) :

 « Paul Bocuse fut mon ami et compagnon de route pendant 50 ans. Je suis triste pour l’équipe qui reprend le flambeau à Collonges. On recherche une cuisine qui régale d’abord mais qui doit aussi cultiver cette touche émotionnelle pour une expérience mémorable ».

Pierre Orsi (chef cuisinier qui a aussi perdu son étoile en 2019) :

« L’auberge du Pont de Collonges a une identité une âme et des équipes formidables. Quand on mange chez Bocuse on sait ce qu’on a mangé ! Cette cuisine est appréciée des clients puisque depuis le décès de Monsieur Paul, le week-end il faut réserver avec un délai de 5 semaines ! Le Guide a touché le cœur de la gastronomie française. C’est du marketing génial, ils sont trop forts, toute l’année on ne va parler que d’eux. »

G. Zerbone

Source image Une : France3régions

Source image Georges Blanc : wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.