La société Bluely annonce qu’elle se retire du marché lyonnais

Si le crise du coronavirus a touché pas mal de personnes, elle a aussi été fatale pour certaines entreprises et notamment les sociétés d’auto-partage. C’est malheureusement le cas pour le service lyonnais, Bluely. Ce dernier a décidé de mettre un terme à son activité sur Lyon.

 

La nouvelle est tombée il y a quelques jours ! Le groupe Bluely, propriété de la famille Bolloré (ex-président groupe Canal) a annoncé qu’il allait se retirer du marché lyonnais à compter du 31 août prochain à 12 heures. Lancé il y a quelques années, en 2013, la société, qui met à disposition des véhicules électriques aux quatre coins de Lyon rencontre des difficultés financières. La période de la crise sanitaire semble être la goutte d’eau qui fait déborder le vase. 

« Malgré tous nos efforts depuis désormais plus de 6 ans, le manque de rentabilité du service, situation accentuée ces derniers temps par la crise sanitaire et économique liée au Covid-19, nous amène à prendre cette difficile décision », précise le groupe de service auto-partage 100% électrique. 

 

Plus de 10 000 abonnés

 

Une décision particulière, car au cours du dernier automne, Bluely avait passé le cap des 10 000 abonnés. Présents dans 51 stations de la ville, ces véhicules font partie du paysage lyonnais depuis quelques temps et près de 250 véhicules étaient en circulation avec 500 points de rechargement. En tout, plus de 6 800 000 km auront été parcouru au volant de ces petites voitures avec le logo bleu.

Comme l’annonce la métropole, les bornes de recharge ne seront pas désinstallées et une nouvelle alternative devrait voir le jour. « Pour les bornes de recharge, nous avons commencé à discuter avec Izivia, qui propose déjà ce type de service. Et Lyon Parc Auto, qui fournit déjà un service d’auto-partage, pourrait proposer des véhicules électriques, en complément de son parc actuel », explique un de ces membres via Twitter.

G. Zerbone

 

 

 

 

Source image Une : Avem

Source image 2 : bus et connexion

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.