La Région Auvergne Rhône-Alpes vient en aide au monde de l’audiovisuel

Toujours dans une période très très délicate, la Région Auvergne Rhône-Alpes tente d’apporter son aide aux différents secteurs des alentours. Si les restaurateurs sont plus que jamais dans une situation catastrophique, il en est de même pour le monde audiovisuel et culturel.

Cinéma, théâtres, musées… Tous traversent un moment critique depuis plusieurs mois. Avec l’ambition de rouvrir au public début janvier, ils ont très vite déchanté et le Gouvernement a reporté sa décision à une date ultérieure. Devant cette nouvelle déception, la Région Auvergne Rhône-Alpes et son président Laurent Wauquiez ont pris une décision importante.

Ce lundi soir au cours d’une réunion, ils ont officialisé un vote pour une aide financière en faveur du monde audiovisuel. Comme indiqué sur un communiqué, le secteur va recevoir un « montant total de 855 000 euros. 33 société de production recevront une subvention comprise entre 20 000 et 40 000 euros ».

Avec cette aide, les membres de la Région souhaitent offrir un petit coup de pouce pour un secteur qui souffre en silence depuis le début de la crise sanitaire. Pour le Président de la Région, Laurent Wauquiez ainsi que la vice-présidente déléguée à la culture, cette aide représente « un coup de pouce déterminant pour des producteurs de tout le territoire ». Un geste qui va permettre aux sociétés de production de tenir le choc dans l’immédiat mais pas sur le long terme. 

 

Quelles réactions dans le monde audiovisuelle 

Après cette nouvelle, les professionnels du secteur réagissent et montrent leur soulagement. C’est notamment le cas de Jérôme Duc-Maugé qui fait parti des producteurs concernés par cette mesure. « Les arrêts de tournage, les retards de livraison auront fait baisser nos chiffres d’affaires et directement nos rentabilités. Le soutien de notre région a été déterminant pour nos entreprises mais aussi pour que notre secteur déjà trop centralisé continue de rayonner depuis Auvergne-Rhône-Alpes. » Confie-t-il au travers d’un communiqué. 

 

 

 

 

Source image Une : LeProgrès

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.