La Place Bellecour, théâtre d’une manifestation des commerçants ce lundi

Ce jeudi soir, le Premier Ministre Jean Castex a prolongé ou plutôt confirmer la suite du confinement au moins jusqu’au 1er décembre. Dans le même temps, il a précisé que les magasins dits non-essentiels resteraient pour le moment fermés au public. Une catastrophe pour tous les petits commerces du pays, alors qu’à Lyon on se prépare à manifester en plein coeur de la Place Bellecour en début de semaine. On vous en dit un peu plus.

 

Devant le décision du Gouvernement, les commerçants lyonnais ne comptent pas se tourner les pouces et envisagent de manifester ce lundi 16 novembre. L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie du Rhône appelle à une nouvelle manifestation au niveau de la place Bellecour. Le but, montrer son mécontentement vis-à-vis des décisions prises par le Premier Ministre et son Gouvernement, alors que lundi, aura lieu la deuxième manifestation en seulement quelques jours.

La Première ayant eu lieu il y a quelques jours devant la préfecture. 

 

Une « manifestation pacisfiste »

 

Lundi à 15 heures, les différents commerçants locaux et membres de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de la région se retrouveront sur la place Bellecour pour une manifestation qui se veut pacifiste.

« Cafés, hôtels, restaurants, établissements de nuit, partenaires, fournisseurs, évènementiel, salariés comme chefs d’entreprise, rendez-vous lundi 15h00 Place Bellecour, tous habillés de noir en signe de deuil ! Nous voulons et nous appelons à une manifestation pacifiste, dans le respect des règles sanitaires merci à tous. Pour la survie de nos entreprises ». A-t-on pu voir sur un post Facebook partagé sur les réseaux sociaux depuis quelques jours.

Rappelons que les commerces indépendants réclament à l’Etat la possibilité de rouvrir avant le 1er décembre afin de sauver et surtout limiter la casse un maximum. Sans cette solution, de nombreux vendeur(es) devront fermer leur boutique et ceux à un petit plus d’un mois des vacances de Noël. Une CATASTROPHE pour la ville et ses petits commerces. 

G. Zerbone

 

 

 

 

 

Source image Une : DNA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.