Festival Cinémas du Sud du 25 au 28 avril 2018 à l’Institut Lumière

Du 25 au 28 avril 2018 aura lieu la 18éme édition du Festival Cinémas du Sud. Elle sera parrainée par le Président de la Cinémathèque française Costa-Gravas. Ce dernier est également un cinéaste reconnu, auteur de Z qui a notamment été élu Oscar du meilleur film étranger. Ce festival aura pour vocation d’offrir, pendant une […]

Du 25 au 28 avril 2018 aura lieu la 18éme édition du Festival Cinémas du Sud. Elle sera parrainée par le Président de la Cinémathèque française Costa-Gravas. Ce dernier est également un cinéaste reconnu, auteur de Z qui a notamment été élu Oscar du meilleur film étranger.

Ce festival aura pour vocation d’offrir, pendant une durée de quatre jours, aussi bien des documentaires que des œuvres rares ou encore des fictions. L’occasion exceptionnelle de se délecter du paysage du cinéma contemporain du Maghreb et du Moyen-Orient tout en profitant de la présence, rare privilège, des réalisateurs en question.

festival cinemas lyon-sud

Le premier film de Maha Haj, Personal Affairs, aura l’honneur d’ouvrir les festivités, lui qui n’était pas passé inaperçu au Festival de Cannes 2016. Une histoire qui met en évidence les soucis d’une famille palestinienne, directement inspirée de son cas personnel.

La Tunisie sera également à l’honneur, elle qui fête le 50ème anniversaire de son cinéma, par le biais de deux films : Mustafa Z de Nidhal Chatta, qui fait référence, avec humour, de la vie d’un Tunisien lambda pendant 24 heures ainsi que Whispering Sands, le dernier film de Nacer Khemir.

Du côté des documentaires, Atlal de Djamel Kerkar, un exercice surprenant visant à réactiver sa mémoire face aux ruines mais également A Memory in Khaki d’Alfoz Tanjour, cri du coeur en provenance de Syrie.

D’autres thèmes seront également à l’honneur, comme l’émancipation de la femme dans la société égyptienne à travers le film Withered Green de Mohammed Hammad.

Enfin, en guise de clôture, ne pas manquer One of these days de Nadim Tabet qui met en lumière la vie de trois adolescents à Beyrouth.

Un festival à ne pas manquer et qui s’annonce déjà extrêmement prometteur !

Pour avoir plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’Institut Lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.