Damien « C’est en s’essayant, en expérimentant que l’on devient qui l’on est » @dapacari

Cette semaine Too Lyon a eu la chance d’interviewer Damien, photographe lyonnais connu via son compte instagram @dapacari. Bonjour Damien ! Pourrais-tu te présenter pour nos lecteurs TooLyon ?  Bonjour, je suis Damien Parra Carilao, j’ai 30 ans et je suis un Lyonnais Français avec des origines Chiliennes. On me retrouve sous le pseudo @dapacari […]

Cette semaine Too Lyon a eu la chance d’interviewer Damien, photographe lyonnais connu via son compte instagram @dapacari.

Bonjour Damien ! Pourrais-tu te présenter pour nos lecteurs TooLyon ? 

Bonjour, je suis Damien Parra Carilao, j’ai 30 ans et je suis un Lyonnais Français avec des origines Chiliennes. On me retrouve sous le pseudo @dapacari sur instagram ou avec mon nom sur facebook. J’ai également un site internet que j’ai créé en solo : www.dapacari.com.

Depuis quand t’es tu lancée dans la photographie ? 

A la base je suis comptable pour une grande société dans l’environnement. J’ai commencé la photographie fin 2014 où j’ai acheter mon 1er reflex Canon que j’utilise toujours actuellement. Un reflex milieu de gamme que j’ai complété par un 2ème boitier chez Fujifilm. Ainsi je peux avoir un appareil sur moi plus souvent, étant donné qu’un reflex c’est gros et lourd !

Je me suis lancé dans ce domaine car mon père est un artiste peintre et il a toujours essayé de m’initier au domaine de l’art. Quand j’étais plus petit on allait notamment voir des galeries et des musées. J’avais envie de voir quelle créativité je pourrais avoir. Ne sachant pas bien dessiner, j’ai décidé de mettre en image avec mes yeux et mon boitier.

Pour le moment ce n’est pas mon activité principale, d’ailleurs je l’exerce actuellement toujours en amateur. Je réfléchis à monter une petite structure autour de la photographie mais ce n’est encore qu’une idée. Pour l’instant j’essaie de travailler ma créativité, observer les choses et développer de nouvelles compétences, on n’a jamais fini d’apprendre dans ce domaine !

Quels seraient tes conseils pour réussir aussi bien que toi des photos de paysages comme Lyon ? 

Mon conseil pour quelqu’un qui débuterait, serait déjà la pertinence. Il ne faut pas s’arrêter aux images des autres, se comparer. Certains font déjà des choses extraordinaires et on pourrait se dire « je n’y arriverai jamais », mais l’objectif principal serait de se dire : je ne veux pas faire comme les autres mais je veux faire quelques chose qui me ressemble.

Autre conseil : la photo ne commence et ne s’arrête pas seulement dans le boitier une fois qu’on a fait « clic clac », non. Pour quelqu’un qui veut dégager quelque chose, il faut réfléchir avant d’appuyer et après la photo (comment la présenter). Bien-sûr ce n’est pas un règle primordiale, et elle est même faite pour être transgressée. Mais une chose est sure, comme nos ancêtres de la photo, il faut attribuer un soin particulier au développement de sa photo et notamment au post traitement.

En tant que passionné de photographie, quels seraient tes spots préférés pour prendre des photos à Lyon ?

Parmi mes spots préférés à Lyon, il y a bien-sûr la basilique de Fourvière, une vue incroyable sur tout Lyon. Chaque photo prise là-bas est unique, ne serait-ce qu’avec le temps qui change au cours de la journée. Et puis juste à côté il y a un endroit incroyable, le théâtre antique de Lyon. Là il y a de belles compositions à faire, autant en paysage qu’en architecture. Et puis si on y passe un peu de temps il y a aussi la passerelle des 4 vents qui rend très bien en photographie.

J’aime bien poster des photos qui dégagent un message. Je fais passer ce message à travers la légende que je lui donne. Bien sur il y a des gens qui ne lisent pas les légende et trouvent simplement la photo jolie. Je trouve cela dommage, c’est comme écouter une chanson sans comprendre les paroles…

Sur facebook et instagram tu as beaucoup de photos différentes, mais as-tu un moment de la journée où tu préfères photographier ?

Je n’ai pas spécialement de moment de la journée où je préfère photographier, c’est souvent ce qui se présente à moi en observant. Sinon j’aime bien photographier en fin de journée car la luminosité est beaucoup plus douce : c’est la où naissent de magnifiques couleurs mais aussi l’heure bleue comme on l’appelle en photographie ou carrément la nuit. La chose que je préfère c’est les poses longues. Mais j’aime photographier aussi quand je me promène en famille, comme ca je fais d’une pierre deux coups.

Une photo que j’aime beaucoup, c’est celle de la grande roue de Bellecour, je lui ai donné un effet de mouvement et je l’ai développée en post traitement de façon à ce qu’elle reflète le passé, le présent, et le futur. D’où le titre : « Comme le passé, le présent et le futur« . Ici j’avais envie de dégager un message fort car on ne peut pas vivre les 3 choses en même temps, et on nous répète sans cesse d’être dans l’instant présent car le passé n’existe plus et le futur n’existe pas encore. Alors j’avais envie de créer une chose 3 en 1. Et pourtant cette photo je l’ai fait à l’heure ou la luminosité est la plus dur aux alentour de 12h. J’ai trouvé un petit temps libre à ce moment la et je me suis lancé la dessus.

Si tu devais choisir 3 restaurants à Lyon, lesquels seraient-ils et pourquoi ?

Ayant une petite fille, je ne vais pas trop au restaurant. Mais sinon j’ai bien aimé « Fond Rose » de notre Chef Lyonnais Bocuse, c’est accessible en terme de tarif. Et puis il y a aussi ce restaurant argentin qui me rappelle mes origines où j’ai été mangé une fois mais c’était super sympa « Le Suelta Verde« . Et pour le 3ème je dirais un bistro sur Valmy assez sympa, « Le Bistro Berthet » avec une petite terrasse, très agréable pour y manger un midi d’été.

Si tu devais choisir 3 bars à Lyon, lesquels seraient-ils et quelle boisson commanderais-tu ?

Je vais rarement dans les bars sauf pour boire un coup en terrasse quand il fait bon. La place des Terreaux est assez sympa. Je bois rarement de l’alcool mais quand c’est le cas j’aime beaucoup le mojito en été.

Tu es basé sur Lyon, aurais-tu une adresse peu connue que tu aimes tout particulièrement ? 

Mon père m’a récemment fait découvrir la rue Burdeau à Lyon 1er dans les pentes de la Croix Rousse, au niveau de Croix Paquet. C’est un peu une rue d’artistes avec de belles galeries autant de peinture qu’en photographie. Ça permet d’améliorer sa culture et découvrir de nouveaux et supers artistes. Il y a une super galerie photo « Le réverbère« . J’ai compris qu’il y a toujours quelques chose de nouveau dans sa ville.

Lyon est une ville qui bouge beaucoup, y a-t-il des événements que tu ne voudrais pas louper à Lyon ?

Il y a la Fête des Lumières tous les ans à ne pas rater, événement exceptionnelle et magnifique ! J’aimerais bien que le salon de la photographie vienne s’installer une année à Lyon.

Quels sont tes projets pour 2017 ?

Pour 2017 je devais déjà partir à Londres, j’avais tout préparé : batteries photos supplémentaires, un trépied de voyage « Joby gorilla pod ». Mais quand j’ai vu que ma carte d’identité était périmée j’étais dégoûté ! J’ai dû remettre ça à plus tard pour l’instant mais c’est quelque chose que j’aimerais vraiment faire. A Londres il y a énormément de trucs à découvrir et de choses à mettre en image.

En projet photo, j’envisage déjà d’améliorer mon équipement photo. J’ai longtemps pensé à passer totalement chez Fujifilm avec leurs nouveaux appareils, notamment le XT2, mais je me suis convaincu de rester chez CANON en investissant dans un plein format professionnel pour gagner en qualité. Par la suite pourquoi pas démarrer une expo photographique, si j’ai le temps de tout préparer, car j’ai déjà mon idée. Il me faudrait juste un super lieu..

Aurais-tu un dernier conseil ? 

La photographie est vraiment un art unique qui se rapproche de la peinture. Beaucoup de gens pensent qu’il suffit de prendre une photo et que c’est rapide et gratuit. On oublie souvent que c’est de l’art et que pour avoir des choses de qualité cela demande beaucoup de travail et d’investissement, autant financier qu’en terme de temps. On est actuellement une génération où tout va et veut aller vite.

Je pense que le conseil que je pourrais donner est qu’il ne faut pas courir après le succès ni le gain, mais juste apprécier ce qu’on fait et montrer qui nous sommes. Je ne cherche pas la célébrité, je travail la photographie pour faire toujours mieux, je veux apporter ma touche, ma créativité, et qui sait peut être cela débouchera sur d’autres chose, d’autres projets ou d’autres domaines. C’est en s’essayant, en expérimentant que l’on de vient qui l’on est.

Un grand merci à Damien pour nous avoir parlé de sa passion ! N’hésitez pas à suivre ses derniers clichés via Instagram, Facebook et son site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.