Covid-19 : le Sytral prévoit de rembourser les abonnements TCL

Pendant la période de confinement annoncée par le gouvernement il y a quelques heures, le Sytral annonce qu’il remboursera l’ensemble des abonnements TCL, et ceux durant l’intégralité de cette période. Une bonne nouvelle pour les habitués à prendre les transports en commun rhodaniens.

Cela n’aura échappé à personne. L’Europe et tout particulièrement la France est dans une situation inédite et très particulière. Avec l’évolution de personnes touchées par le virus, le gouvernement français a décrété une période de 15 jours de confinement, afin de se préparer à un éventuel pic de l’épidémie. Malgré cette nouvelle, les transports lyonnais continuent de circuler pour 70% jusqu’à ce vendredi soir et la situation pourrait évoluer après coup.

Suite à cette annonce via Twitter, le Sytral (société qui gère les transports lyonnais) indique que l’essentiel des abonnements TCL seront remboursés durant la période de confinement. Pour le moment, la société n’a pas précisé quelles seraient les modalités de remboursements. Cette dernière demande aussi aux Lyonnais(es) d’éviter le plus possible les déplacements, sauf cas exceptionnels tels que le travail. 

 

Des bus protégés 

 

Durant cet interlude, le Sytral a aussi confirmé la présence de bus, mais il faudra désormais monter par les portes arrière ainsi qu’au milieu. Le chauffeur sera quant à lui protégé par des rubalises autour de sa cabine, afin d’éviter une éventuelle propagation du virus. Alors si Lyon ressemble à une ville fantôme pendant quelques jours, pas d’inquiétude, cela signifiera que les habitants respecteront parfaitement le plan confinement national. Un moment compliqué mais nécessaire pour sortir la tête de l’eau et vaincre ce fléau mondial. Courage à toutes et tous ! 

G. Zerbone

Source image Une : Lyonmag

Source image bus : Lyoncapitale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.