Coupe de France : la belle aventure de l’OL s’arrête en demi-finale

L’Olympique Lyonnais a été éliminé hier soir en demi-finale de la Coupe de France après sa défaite 5 buts à 1 face au club de la capitale, le Paris Saint-Germain.

Même si l’OL ne partait pas favori, il y aura quelques regrets après cette élimination. Pourtant les Gones ont parfaitement débuté la rencontre avec un pressing haut et une ouverture du score de Martin Terrier dans les 10 premières minutes de jeu. Un but sur un centre en retrait venu de la droite et un beau cadeau pour celui qui fêtait ses 23 ans. Mais ensuite, les Lyonnais ont concédé l’égalisation sur corner 4 minutes plus tard par Kylian Mbappé. Biens dans la rencontre et même dominateurs face au champion de France, les locaux ont ensuite craqué. A l’heure de jeu, l’arbitre du match siffle un penalty pour le PSG après une main involontaire du Lyonnais Marçal.

Monsieur Buquet siffle et adresse un deuxième carton jaune plus que sévère. Sans conteste, le tournant du match car Neymar transforme la sentence et l’OL se retrouve à 10 contre 11. A ce moment-là, Rudi Garcia décide de faire un changement défensif (pas très ambitieux) et les Lyonnais vont subir la foudre parisienne. Emoussés physiquement, ils craquent sur une réalisation de Sarabia et un doublé de Mbappé. L’OL s’incline et n’ira pas en finale une seconde fois cette saison.

Image

Une mentalité irréprochable

 

Si les Lyonnais ont concédé une lourde défaite sur le papier, sur le terrain la réalité est tout autre. Poussés par 43 000 personnes, ils ont tout donné dans l’agressivité, dans l’intensité mais cette expulsion a été le tournant de la rencontre. En première mi-temps, Martin Terrier avait même la balle du 2 buts à 1 au bout du pied, mais il manque son face à face avec le gardien adverse. Peu importe, les hommes du président Aulas ont tout donné et seuls quelques détails ont fait la différence.

Au final, l’OL n’a pas à rougir de son parcours en Coupe nationale cette année. Rappelons que les Rhodaniens ont battu Bourg-Péronas (National 1), le FC Nantes (Ligue 1), l’OGC Nice (Ligue 1), l’Olympique de Marseille (Ligue 1) pour échouer en demi-finale face à l’ogre parisien. Et pour cela, il faut déjà adresser un vrai coup de chapeau. Paris retrouvera le vainqueur du match entre Saint-Etienne et Rennes en finale au Stade de France le 25 avril prochain. 

G. Zerbone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.