Coronavirus : le Rhônexpress cesse son activité pendant le confinement

Cela fait aujourd’hui 23 jours que la France et une partie du monde se retrouvent en confinement total. Une période très délicate à gérer pour les Français qui ne peuvent plus sortir comme avant et même délaisser, pour certains leur travail. Dans ces conditions, les transports sont touchés de plein fouet et le Rhônexpress ne déroge pas à la règle.

 

Depuis une semaine, le Sytral a donc pris une décision forte et ainsi cesser l’activité du Rhônexpress et ceux jusqu’à la fin du confinement. La société qui gère les transports lyonnais n’a pas d’autres choix et a annoncé que de nouvelles solutions existent pour se rendre à l’aéroport de Saint-Exupéry. Sans Rhônexpress, c’est désormais en taxi qu’il faudra faire le voyage, comme le précise le Sytral dans un communiqué. « Le concessionnaire a ainsi proposé au Sytral la mise en place d’un service de substitution à destination des personnes dont les déplacements sont indispensables ».

Malgré cette nouvelle, la société ne laisse pas tomber ses usagers et annonce que les personnes munies d’un titre de transport (Rhônexpress) pourront s’en servir en prenant désormais le taxi. Ce nouveau moyen de transport sera disponible tous les jours de 6 h à 21 h entre la Part-Dieu et l’aéroport de Saint Exupéry.

une baisse de fréquentation de 99%

 

Si la décision a rapidement été prise par le Sytral, elle est totalement logique. En effet, selon les derniers chiffres de son communiqué, le Rhônexpress a connu une baisse de fréquentation de 99% et ceux depuis le début de la période de confinement. Autant dire qu’il n’était plus possible de faire circuler l’habituel « taxi tramway » entre Part-Dieu, l’aéroport ainsi que sa gare ferroviaire, alors que le terminal 1 est fermé depuis plusieurs jours. 

Le Sytral conclut en précisant que « la liaison ferrée sera remise en service dès que l’atténuation de la crise sanitaire actuelle permettra d’enregistrer un niveau de fréquentation de l’aéroport suffisant ». C’est donc un arrêt provisoire et non définitif.

Image

G. Zerbone

 

 

Source image Une : Lyonmag.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.