Confinement : les demandes de divorce augmentent à Lyon, et partout en France

Pour bon nombre de personnes, le confinement a été un moment difficile. En effet, qu’on l’ait vécu en famille, seul ou en couple, cette épreuve unique en son genre a été à l’origine de grandes difficultés. En outre, le confinement a donné lieu à une augmentation terrifiante des violences conjugales, et notamment des violences faites aux femmes, véritable fléau de notre société. Mais, dans cet article, nous allons nous intéresser à un autre phénomène : le divorce post-confinement. En Chine, mais aussi en Belgique, en Espagne et en Russie, un véritable « boom des divorces » est en train d’avoir lieu. Alors que de nombreux internautes prévoyaient un « boom des naissances » dans les 9 mois suivants le lock-down, il semblerait que ce soit la tendance inverse qui s’impose. Intéressons-nous un peu plus en détail aux divorces post-confinement en France.

divorce lyon

Le confinement, véritable accélérateur du déclin des couples fragiles

C’est un fait : l’Homme n’est pas prévu pour supporter une telle proximité avec ses semblables. Si le confinement a été plus facile à supporter dans les campagnes, grâce notamment à des logements plus spacieux et la présence d’un jardin, ce n’est pas le cas dans les grandes villes. Les logements plus petits engendrent une proximité subie et constituent, dans une telle période de crise, des accélérateurs de tensions. Il n’est donc pas étonnant de constater que les couples les plus fragiles, au sein desquels existaient déjà des difficultés, ont explosé pendant le confinement.

Il suffit de prendre connaissance du nombre de recherches « avocat divorce lyon« , pour se rendre compte du phénomène. Au total, pour le mois d’août 2020, plus de 2500 requêtes ont été effectuées pour ce mot-clé.

Le confinement a permis de dévoiler des adultères

Si la crise sanitaire et le confinement ont eu des effets délétères sur les couples fragiles, ils ont également permis de mettre en lumière des situations adultérines. En effet, nombreux sont les Français ayant découvert un SMS ambigu, ou une conversation téléphonique sans équivoque. Malgré des efforts de discrétion, certains ne sont pas parvenus à cacher leur infidélité, participant ainsi à l’augmentation du nombre de divorces en France.

Le report de l’entrée en vigueur de la réforme de la procédure de divorce : un coup dur pour les couples sur le déclin

Le décret du 17 décembre 2019 porte sur la mise en place d’une nouvelle procédure de divorce et devait entrer en vigueur au 1er septembre 2020. Celle-ci doit être plus rapide et plus simple à mettre en place, de façon à permettre aux couples une séparation dans les plus brefs délais. Or, en raison du ralentissement de l’activité des tribunaux pendant la période de la crise sanitaire, l’entrée en vigueur du décret du 17 septembre 2019 a été reportée au 1er janvier 2021.

Attention : cette procédure de divorce ne concerne que les décisions unilatérales, sans faute. La meilleure solution pour divorcer rapidement réside dans le divorce par consentement mutuel.

Post-confinement, les demandes de divorce explosent-elles vraiment ?

C’est un fait : la période de confinement a clairement eu des effets négatifs sur les couples. D’après un sondage IFOP, « 11 % des Français souhaitaient ainsi prendre des distances avec leur partenaire à l’issue de la période de confinement et 4 % prévoyaient même de rompre de manière définitive ». Si l’impact de la crise sanitaire sur les couples français est indéniable, cette tendance est démultipliée en Chine.

En Chine, le service d’état civil impose des limites journalières

Les demandes de divorce sont en train de submerger les administrations chinoises, qui se sont d’ailleurs vues dans l’obligation de fixer des limites journalières. Dans certains services d’état civil, notamment ceux du Fujian, seulement 10 demandent peuvent être effectuées par jour. À Dashou, d’après The Daily Mail, 300 demandes de divorce ont été enregistrées entre février et mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.