5 activités incontournables à faire pour un week-end sur Lyon

A l’est du Massif Central et à l’ouest des Alpes, à quelques kilomètres seulement de la Méditerranée, Lyon jouit d’une situation géographique privilégiée. Entre sa montagne mystique – le nom accordé à Fourvière par Jules Michelet –  la Croix-Rousse et la Duchère, les trois collines qui la dominent, Lyon a beaucoup à offrir aux visiteurs. Un patrimoine historique riche, une variété gastronomique colorée et une vie culturelle et artistique mouvementée. Si vous passez par Lyon, voici les endroits à visiter et les activités à ne pas manquer. (Source : http://visiter-voyager.info/ )

bouchon lyonnais

  1. Manger dans un bouchon lyonnais

Bistrots typiquement lyonnais, les bouchons servent de délicieuses spécialités lyonnaises comme les grattons (des morceaux de couenne de porc grillés), la charcuterie, les quenelles, les bugnes, la cervelle de canut, le tout rincé d’une bière dont certaines brasseries lyonnaises gardent jalousement le secret de préparation.

S’il est une brasserie plus connue que les autres à Lyon, c’est la Brasserie Georges, fondée en 1836. Magnifique cadre et service exceptionnel : elle sert un demi-millier de repas au déjeuner et peut en faire de même au diner. C’est là que des artistes et écrivains, tels Emile Zola, Jules Verne ou Antoine de Saint-Exupéry sont venus s’installer pour, qui sait, trouver un peu d’inspiration…

parc de la tete d'or

  1. Faire un tour dans le Parc de la Tête d’Or

Au nord-est de Lyon s’étendent les 117 hectares du Parc de la Tête d’Or, le plus vaste parc de la ville. Végétation, sculptures, serres… tout y est magique. Le parc abrite également un jardin zoologique aux espèces animales variées et diversifiées.

  1. Se balader dans les quartiers historiques

Lyon est l’ancienne capitale des Trois Gaules, au sein de l’Empire romain. Inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco en 1998, Lyon regorge de monuments et de traces du passé qu’il est difficile de contourner. Les principales sont les suivantes :

  • Le grand théâtre pouvant accueillir environ 10 000 spectateurs, a été construit au début du Ier siècle après J-C puis reconstruit sous Hadrien (117-138). A côté, l’odéon remonte probablement au milieu du Ier siècle. Il pouvait accueillir 3000 spectateurs.
  • Les résidences privées: la maison Thomassin (place du Change, construite à la fin du XIIe siècle, agrandie au XVe siècle); la maison du poète Maurice Scève (1493; un étage a été ajouté au XVIIe siècle); l’hôtel particulier de Chamberlain (1495-1516); la maison des Lions (style maniériste, 1647); l’édifice classique du quai Lassagne (1760); l’immeuble aux 365 Fenêtres (exemple de construction destinée aux canuts)
  • La Ménacanterie (schola cantorum) de la fin du XIe siècle
  • L’église abbatiale d’Ainay (1107) de style roman
  • La cathédrale Saint-Jean-Baptiste (1160-1481)
  • L’église Saint-Nizier, commencée au XVIe siècle avec sa nef de style gothique flamboyant, sa façade classique de la Renaissance et sa flèche méridionale néogothique
  • L’Hôtel-Dieu, reconstruit au XVIIe-XVIIIe siècles sur un bâtiment médiéval
  • La Loge du Change (1745-1780), aujourd’hui une église protestante
  • La basilique de Fourvière (1872-1796) de laquelle on aperçoit, par beau temps, les Alpes et le Mont Blanc !
  1. Faire la fête à Lyon

Les festivals et manifestations ne manquent pas à Lyon. Ainsi, chaque été, le festival ‘Nuits de Fourvière’ bat son plein entre musique et arts scéniques lyonnais, s’installant sur le site archéologique de Fourvière pour proposer plus de 60 concerts à ciel ouvert.

Le Festival des Lumières, célébré chaque année au mois de décembre, illumine la ville toute entière, attirant des spectateurs venus des quatre coins du monde pour découvrir les créations lumineuses qui permettent de découvrir le patrimoine de l’architecture métropolitaine dans un contexte unique.

centre commercial confluence

  1. Faire du shopping à Lyon

Les fondus du shopping ne seront pas en reste, à Lyon. Direction la Presqu’île sur laquelle sont installées de multiples boutiques. Le centre commercial de la Part-Dieu et celui de Confluence sont également très prisé et regroupe 260 magasins sur une surface de 126 000 m². Il abrite, en outre, un cinéma 5D ainsi que des restaurants et un espace enfants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.